lundi 16 septembre 2019

Le Festival du Roi Lion et de la Jungle à Disneyland Paris


Bien longtemps qu'on avait pas parlé de Disneyland par ici... Et pour cause, mon précédent Pass Annuel a expiré fin janvier et je ne l'ai pas renouvelé. Je n'étais donc pas retournée au parc depuis.

Pourtant dès que le Festival du Roi Lion a été annoncé, j'espérais pouvoir y aller pour en profiter car ça avait l'air franchement cool !
C'est grâce à une amie, qui a bien voulu me faire profiter d'un billet privilège, que j'ai pu finalement retourner à Disneyland début septembre, et assister aux différents show et parades de cette saison haute en couleur.


Après avoir fait un tour dans le Train de la Mine et visiter le "nouveau" Phantom Manor (que je n'avais pas fait depuis sa réouverture du coup), nous avons assister au show/parade Le Rythme de la Jungle à Central Plaza. Nous étions super bien placées, juste en face du château en plein de l'ambiance.
C'était super chouette, j'ai adoré et j'en ai pris plein les yeux. C'était coloré, la musique était entrainante et les costumes étaient magnifiques.











Nous avons ensuite profité un peu du parc, fait quelques attractions et après avoir déjeuné, nous avons filer au Frontierland Theater pour être sûr de pouvoir assister au spectacle Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre. Je n'avais rien vu sur Instagram, pour garder la surprise si jamais l'occasion d'aller à Disney se présentait, et oh que j'ai bien fait. La découverte n'en a été que plus belle ! C'est vraiment un des plus chouettes spectacles que j'ai pu voir à Disney, dans la même veine que celui sur Tarzan et plus récemment La Forêt de l'Enchantement.

Le spectacle reprend l'histoire du Roi Lion, donc pas de surprise niveau scénario mais les mise en scènes et les arrangements pour les chansons sont top (et olalala, quelle joie quand j'ai entendue qu'ils avaient intégré une chanson du Roi Lion 2  ♥).
Les artistes sont géniaux et tellement talentueux, j'avais presque l'impression d'être à Broadway ! Et je ne vous parle pas des décors et des costumes qui nous transportent direct dans l'univers du Roi Lion.





Nous avons en fin d'après-midi assister, un peu par hasard, à la Matadance. C'était sympa mais rien de bien folichon, c'est surtout pour l'ambiance bonne enfant et familiale qu'on y va. C'est cool de proposer une animation qui implique les visiteurs, ça plait toujours (surtout aux (grands) enfants) mais moi ce n'est pas trop mon truc donc nous ne sommes pas rester jusqu'au bout...

Il faut dire aussi que c'était l'heure du goûter et j'avais très envie de tester un des petits encas que proposait Disney pour l'occasion. Si vous me connaissez, vous le savez, le goûter pour moi c'est sacré, et je ne manque jamais une occasion pour goûter (c'est le cas de le dire) les petites spécialités sucrés.
J'avais beaucoup vu passer sur Instagram la fameuse tartelette lionceau (un sablé au Nutella), en revanche je n'ai pas souvenir d'avoir vu la Patte Choco-Coco pour laquelle j'ai opté.
Et c'était super bon, parfait pour terminer cette journée ensoleillée !




Au niveau des décorations sur le Parc, rien de bien extraordinaire pour cette saison : il y avait de jolis parterres de fleurs sur Central Plaza (malheureusement j'ai pris des photos en fin de journée quand les nuages arrivaient, ce qui ne rendait pas justice aux couleurs...), il y avait quelques vitrines avec les différents goodies proposés spécialement pour le festival sur Main Street, et puis il y avait le fameux petit village à Frontierland en face du théâtre où l'on pouvait justement retrouvé tous ces goodies (les oreilles Simba étaient trop mimi d'ailleurs, je regrette presque de ne pas les avoir prises).

Un peu déçue de ce côté là, j'espérais Main Street un peu plus décoré et coloré pour l'occasion et être plongé dans l'ambiance dès l'arrivée dans le parc, mais bon. Les différents spectacles m'ont rapidement fait oublié ce détail !






En tout cas, j'étais très contente de pouvoir passer une journée à Disneyland, ça m'avait beaucoup manquer l'ambiance du parc. Et puis nous avons eu de la chance car nous avons un super temps ce jour là (ça s'est couvert en fin d'après-midi juste avant que nous partions).
J'ai pu découvrir cette saison spéciale Roi Lion que j'ai beaucoup aimé et qui, il me semble, sera reconduite l'été prochain !

🐾

En tout cas vous avez l'occasion d'aller à Disneyland dans les prochains jours, Le Festival du Roi Lion et de la Jungle se tient jusqu'au 22 septembre !
lundi 9 septembre 2019

Les Films du Mois #27 — Mai & Juin 🎬

Si en Mars et en Avril, je suis souvent au cinéma, ce fut nettement moins le cas les deux mois qui ont suivi.
Il faut dire que Mai et Juin ont été une période assez chargé, je n'ai d'ailleurs pas pu poster par ici, comme vous l'aviez probablement remarqué.

C'est donc un tout petit article "Films du Mois" que je vous propose aujourd'hui, sûrement un des plus cours de l'histoire des Films du Mois, puisque ce sont seulement quatre films que j'ai découvert au cinéma au court des mois de Mai et Juin dernier.



ROYAL CORGI (2019) ☆☆☆☆
Quelle déception ! J'avais tellement hâte de découvrir ce dessin animé. I mean des corgis + la Reine d'Angleterre, ça ne pouvait qu'être le combo parfait.
Alors certes les corgis ont un design adorable, la Reine est mimi mais c'est tout. Le film est bourré de cliché, c'est hyper genré, limite sexiste parfois, et les "blagues" ne sont même pas drôles ?
Franchement il m'en faut beaucoup pour détester un film, mais là je suis sortie énervée (en plus d'être très déçue). J'ai passé la quasi totalité de la séance à rouler des yeux tout en espérant que ça s'améliore, qu'il ait une fin un peu touchante... Et non, rien.
Ca m'a beaucoup dérangé en plus que ça soit de vrais personnages dans le film, que ça ne soit pas des "inspirations". A la rigueur, la Reine bon, ça peut être une reine lambda (même si c'est clairement Elizabeth II) mais alors Trump ? Ca aurait juste pu être un président américain en fait...
Bref, l'étoile c'est juste pour les corgis mignons (en apparence parce que sinon ils sont tous insupportables) et pour Londres.

ALADDIN (2019) ★★★☆☆
En revanche, Aladdin ce fut une très bonne surprise !
J'attendais pas grand chose de ce live action et j'ai été vraiment agréablement surprise. C'était coloré, divertissant, les musiques sont entrainantes et les costumes superbes.
J'ai retrouvé l'esprit du dessin animés et les ajouts et modifications ne m'ont pas dérangé, au contraire. J'ai adoré le développement du personnage de Jasmine qui prend un peu son destin en main.
Ce n'était pas forcément un live-action nécéssaire, mais pour le coup il avait son utilité, il apportait quelque chose d'innovant par rapport au dessin animé d'origine.


POKEMON DETECTIVE (2019) ★★★★
Quand j'ai appris qu'ils allaient aussi faire un live action de Pokémon, je me suis dit que ça allait être la catastrophe du siècle. Puis finalement en voyant la BA j'ai totalement changé d'avis et j'avais trop hâte de découvrir le film !
Et bien j'ai été totalement emballée. J'ai adoré le graphisme réaliste des Pokémon, j'étais trop contente de les voir "vivre" à l'écran, et ça a forcément réveillé mon envie d'en avoir un.
J'ai un peu moins été convaincue par l'histoire, la fin m'a laissé un peu perplexe. Je ne comprends toujours pas pourquoi cette fin en fait, ça me parait totalement improbable m'enfin. Ca m'a pas empêché de verser ma petite larmichette, et puis la petite enquête était quand même bien ficelée.
Je ne sais pas trop s'il y aura une suite, mais en tout cas je suis totalement partante !

MEN IN BLACK : INTERNATIONAL (2019) ★★★☆☆
Il faut savoir que je n'ai jamais regardé un film de Men In Black, et donc que je n'avais qu'une vague idée de l'intrigue. Tellement vague que j'avais un peu tout faux. Dans mon esprit Men In Black c'était un film d'espionnage avec des gadget un peu à la Totally Spies.
Du coup quand il a été question d'extraterrestre au début du film, je me suis demandée si je ne m'étais pas trompée de salle...
J'y suis vraiment allée pour Chris Hemsworth et Tessa Thompson (comme vous pouvez vous en doutez). J'ai pas du tout été déçue par le duo, que j'avais déjà adoré dans Thor Ragnarok, et puis finalement une fois passée la surprise des extraterrestres, j'ai rapidement été prise dans l'histoire.
Elle n'est pas folichonne mais j'ai passé une chouette moment + le petit clin d'oeil Girl Power était appréciable !


Je n'ai pas beaucoup trouvé le temps d'aller au cinéma, mais il faut dire aussi que les sorties aux mois de Mai et Juin ne m'emballaient pas trop. En revanche au début de l'été, le rythme s'est un peu calmée et surtout il y avait plein de films à l'affiche que je voulais découvrir. Je me suis donc bien rattrapée au mois de Juillet, et j'ai hâte de vous en parler !

Et vous, c'est quoi votre dernière (grosse) déception au cinéma ?
lundi 2 septembre 2019

Mes Petites Lectures #8 📚 — Summer 2019

En début d'année, j'étais bien décidée à parler plus de lecture par ici. Finalement, j'ai tellement lu les premiers mois que je n'ai pas réussi à m'organiser pour vous rédiger mes avis sur le blog (en revanche je fais toujours des micro-critiques sur Goodreads dès que j'ai terminé un livre). 
Et puis après j'ai même plus du tout eu le temps de blogguer et pour couronner le tout,  j'ai été prise d'une violente panne de lecture au début de l'été.
Je vous en avais d'ailleurs un peu parlé et pour remédier un peu à ça, je m'étais constituer une PàL spéciale BDs.
J'ai déjà quelques titres de cette fameuse PàL, qui je dois l'avouer m'a bien aidé à me replonger dans la lecture.

J'appréhendais un peu les vacances car c'est la période durant laquelle je lis le plus. C'est mon unique occupation lorsque je suis en Auvergne : je passe mes journées à lire dehors pour profiter du soleil  (bon je vais me promener un peu de temps en temps quand même).

Comme toujours j'ai emporté beaucoup trop de livres (j'ai pourtant essayer de me restreindre au max cette année), mais j'aime avoir un peu le choix et pouvoir suivre mes envies de lectures. J'emporte donc dans ma valise différentes sortes de livres : des romans, de la Fantasy, un peu de SF, quelques sagas, un ou deux en VO, ... bref je constitue une petite bibliothèque de vacances.
Ce système fonctionne plutôt bien pour moi car j'étais ravie de pouvoir alterner et ainsi varier les univers dans lesquelles je me plongeais.

Pendant ces vacances, j'aurai donc lu 7 livres, un peu moins que ce que je pensais, mais sachant que j'étais en panne de lecture juste avant de partir c'est plutôt pas mal !


Movie Star #1, Alex Cartier

J'ai eu envie de me lancer dans un truc léger et de (re)tester la New Romance début juillet. Celle-ci me tentait depuis pas mal de temps en plus, je me suis donc dit que c'était le moment de lui donner sa chance.
Alors clairement, qu'on se le dise ce n'est pas du tout mon genre de lecture : j'ai roulé les yeux un nombre incalculable de fois, j'ai parfois un peu grincé des dents, j'ai pensé à l'abandonner et puis finalement j'ai tout de même été prise dans l'intrigue, assez en tout cas pour avoir envie de connaitre la suite et le terminer.
L'histoire se déroule dans le monde du cinéma, avec des stars hollywoodiennes, c'était digne d'Amour, Gloire et Beauté ! En soit l'intrigue n'était pas folle mais elle restait prenante, je crois que ce qui me dérange le plus dans la New Romance c'est vraiment le style d'écriture avec des détails inutiles, qui n'apportent rien à l'histoire (je m'en tape que l'héroïne ait bouffé des Special K aux fruits rouges au petit dej', sauf si par la suite on découvre qu'elle est allergique aux framboises et que ça chamboule l'histoire why not...).
Cela dit, c'était pile le truc léger et sans prise de tête dont j'avais besoin pour me sortir un peu de ma panne de lecture. Et j'avoue, la fin m'a donné envie de connaître la suite des aventures d'Ophélie (surtout que ça se passe en Italie!).

Note : 3/5

Trinkets, Kirsten Smith

C'était pas du tout prévu que je le lise cet été, mais je l'ai ajouté au dernier moment dans ma valise et c'est le premier livre que j'ai lu en arrivant en Auvergne.
J'ai reçu ce roman de la part de la Collection R et ce n'est a priori pas un livre vers lequel mon choix se serait porté, ce fut donc une assez bonne surprise.
J'ai eu un peu de mal au début car on alterne les points de vues et les styles d'écritures, mais une fois les trois héroïnes identifiées, ça se lit hyper rapidement (je l'ai lu en une aprem).
C'était très sympathique comme histoire, bien que l'intrigue ne soit pas très originale. Les thèmes abordés sont d'actualités, on est a fond Girl Power et sororité, et ça fait toujours du bien de voir que ça devient de plus en plus récurrent dans la littérature YA.
Les héroïnes ne m'ont pas marqué plus que ça dans le livre, à voir maintenant ce que donne l'adaptation en série Netflix !

Note : 3/5

Swimming Pool, Sarah Crossan

Cela faisait quelques temps que celui-ci était dans PàL, depuis sa parution probablement car j'avais eu un énorme coup de coeur pour Inséparable, le précédent roman de Sarah Crossan.
J'ai adoré retrouvé sa plume et son style d'écriture si poétique et poignant. Tout comme Trinkets, je l'ai lu hyper rapidement. J'ai trouvé l'histoire très simple mais tout de même très touchante et pleine de sensibilité. Et j'ai surtout adoré la force de caractère de l'héroïne.
Ce ne fut pas un coup de coeur comme je l'espérais, mais ce fut un plaisir à lire.

Note : 3,5/5

Warcross #2, La Revanche, Marie Lu

J'avais lu le T.1 de Warcross l'été dernier que j'avais beaucoup aimé, j'étais donc plutôt contente de lire la suite cette année.
J'ai eu du mal à me mettre dedans car en un an, j'avais eu le temps d'oublier un peu ce qui s'était passé : je me souvenais des grandes lignes, mais je serais incapable de vous donner des détails. C'est d'ailleurs souvent pour ça que j'aime lire les sagas une fois que tous les tomes sont sortis, afin de pouvoir les enchainer (c'est ce que j'avais faire pour Hunger Games et Divergent, notamment. Et c'est ce que je compte faire pour La Passe-Miroir).
Heureusement Marie Lu redonnait pas mal de détails et d'informations, ce qui a facilité ma lecture. J'ai replongé assez rapidement ensuite dans cet univers futuriste dans lequel il y a beaucoup d'action.
Cependant, le plot finale de la duologie n'est pas surprenant et au fur et à mesure de la lecture on devine facilement ce qu'il va se passer.
Et puis, malheureusement dès qu'il est question de cyborg ou de truc trop scientifique/futuriste, je décroche. Et ce fut le cas plusieurs fois vu que c'est le thème principal du roman. Il met néanmoins en évidence les dérives d'internet et des nouvelles technologies (notamment l'intelligence artificielle dont on parle de plus en plus).
Cette dystopie a aussi le mérite de mettre en avant un personnage principal féminin fort, inspirant et très humain : Emika est loin d'être parfaite, elle a ses défauts, ses vulnérabilités tout en ayant une grande force de caractère. On peut assez facilement s'identifier à elle ce qui fait que je l'ai encore plus apprécié.

Note : 3,5/5

Blé Noir, Aurélie Wellenstein

Le résumé m'a tout de suite donné envie de découvrir ce roman puisqu'il y est question de la cause animale, un sujet qui me tient très à coeur.
Sauf que ... certes la cause animale est abordée, plusieurs fois, sous différentes formes (Marineland, les abattoirs, la corrida, la consommation de viande, etc.) mais ce n'est pas approfondi plus que ça. C'est plus la toile de fond d'une romance entre deux adolescents, eux-mêmes engagés pour la défense des animaux.
En soit, l'histoire n'est pas si mal, ça peut permettre de sensibiliser les plus jeunes à cette thématique (d'ailleurs le roman n'est jamais moralisateur, ça c'est plutôt chouette) mais c'est très... "ado".
Je n'ai pas du tout réussi à m'attacher aux deux personnages principaux, notamment "Blé Noir" l'héroïne que j'ai trouvé trop caricatural et too much dans sa façon d'agir, et de penser. Même l'histoire d'amour entre les deux était trop cliché.
C'est dommage car c'est un des premiers romans ados que je lis qui aborde de manière assez juste la condition animale.

Note : 2,5/5

Le Faiseur de Rêves #2 : La Muse des Cauchemars, Laini Taylor

Le premier tome de la duologie Le Faiseur de Rêves avait direct été dans mes coups de coeur lecture 2018. J'attendais donc avec impatience la sortie du tome 2 et surtout ces vacances pour me replonger dans cet univers. Et en même temps j'appréhendais un peu d'être déçue, après avoir tant aimé le premier tome, c'était le risque...
Et bien, je crois que j'ai encore plus aimé ce deuxième tome. Il est tout aussi riche que le premier, de nouvelles questions s'ajoutent, mais on finit toujours par avoir les réponses même si on ne sait jamais vraiment trop ce qui va se passer. Il y a beaucoup de rebondissements, j'ai eu beaucoup de mal avant les derniers chapitres à me douter du dénouement final. J'avais hâte de découvrir comment allait se terminer l'histoire, et en même temps je prenais plaisir à laisser planer le doute, histoire de faire durer  au maximum ma lecture.
C'est tellement bien écrit, tellement poétique presque onirique, c'est un plaisir à lire.
Surtout que l'autrice a extrêmement bien construit son univers, rien n'est laissé au hasard, tout se tient (et pourtant plusieurs fois je me suis dit que ça pouvait partir dans tous les sens). J'ai tellement aimé le côté contes, légendes et mythologie. Je crois que c'est pour ça que j'ai autant apprécié Le Faiseur de Rêves.
Bien longtemps que je m'étais pas plongée comme ça dans de la fantasy, et j'ai presque déjà envie de relire les deux tomes pour mieux saisir certains détails.

Note : 5/5 

Nous Les Filles de Nulle Part, Amy Reed

Méga coup de coeur pour ce livre que j'ai mis bien trop de temps à me décider à lire.
J'ai adoré ma lecture bien qu'elle fut très difficile,  on m'avait pourtant prévenu mais certains passages m'ont soulevé le coeur et l'estomac.
C'est un roman très dure, très violent dans les propos et les situations mais il est aussi paradoxalement plein d'espoir.
L'autrice n'y va pas par quatre chemins pour dénoncer la culture du viol, la mysoginie et le sexisme ambiant dans les collèges et lycées aux Etats-Unis, et plus largement dans la société. Elle explique également comment les filles peuvent et doivent s'entraider en elles pour luter contre ça et faire changer les choses, tout en insistant en même temps sur le rôle d'allier que les garçons peuvent jouer.
Ce qui est également assez chouette dans ce roman, c'est la diversité des trois héroïnes principales : une ado un peu ronde et prise dans les croyances catholiques, une mexicaine lesbienne et autre avec des troubles asperger.
Ca fait vraiment du bien de lire ce genre de roman dans lequel les filles reprennent le pouvoir, dans lequel elles s'emparent de leurs destins pour s'entraider, s'émanciper et se libérer du patriarcat.
Néanmoins, c'est un roman qui n'est pas à mettre dans toutes les mains, je pense d'ailleur qu'il devrait comporter des TW car il est question de viol, d'attouchements, de violences sexuelles et psychologiques et certains passages sont vraiment explicitent, à la limite du supportable.

Note : 4,5/5

📚

Que de lectures donc cet été. Entre mes lectures de BD/mangas + ces dernières lectures, j'ai pu upgrader un peu mon Goodreads Challenge en le passant de de 45 à 60. Je m'en approche d'ailleurs doucement et si je continue comme ça, il se pourrait bien que je l'augmente encore un peu d'ici la fin de l'année. Surtout qu'il y a plusieurs sorties livresques ces prochains mois qui me font bien envie !

Et vous, vous avez lu de chouettes choses cet été ?