dimanche 24 février 2019

Les Films du Mois #24 — Novembre & Décembre 🎬


C'est drôle, pendant un temps j'avais l'impression que mes articles "Les Films du Mois" revenaient (trop) souvent sur le blog, j'ai donc pris la mauvaise habitude de laisser trainer leur rédaction... et de fait, ils arrivent toujours un peu en retard. 
En soit, ce n'est pas catastrophique, il y a pire (genre mes articles voyages qui s'accumulent depuis bientôt deux ans pour certains .......) mais il faudrait vraiment que je recommence à me fixer une date dans mes plannings blogging et m'y tenir.

Anyway, comme toujours, beaucoup de films à l'affiche me tentaient. Entre les fêtes, leur préparation, et la fatigue hivernale, je dois vous avouer que je ne sais pas trop comment j'ai fait pour trouver le temps et la motivation pour aller au ciné. Toujours est-il que j'ai découvert neuf films au cinéma (sans compter, en plus, les films de Noël que j'ai regardé sur Netflix à la même période...), pas mal de lecture en perspective donc !


FIRST MAN (2018) ★★★★
C'est un film qui a très peu fait parler de lui et je ne comprends pas trop pourquoi. Même s'il est clair qu'un film avec en tête d'affiche Ryan Gosling ne pouvait donner qu'envie, j'étais très curieuse de le découvrir pour son côté historique.
Je ne connaissais absolument rien de Neil Armstrong, mise à part que c'était le premier homme à avoir marché sur la Lune. J'avais une idée du contexte de la fameuse course aux étoiles, mais je n'avais jamais pensé à l'impact que ça avait pu avoir sur les personnes qui s'étaient investies dedans et sur leur proche.
J'ai trouvé First Man très humain, très sincère dans sa façon de dépeindre Neil Armstrong, sa préparation, et de découvrir sa vie privée. Ryan Gosling est une fois de plus très juste dans son interprétation et visuellement, le film est superbe.

YÉTI ET COMPAGNIE (2018) ★★★☆☆
La petite surprise de cette fin d'année, la BA me donnait envie mais sans plus. Finalement je ne regrette pas du tout d'être aller le voir car c'était adorable comme histoire, les musiques étaient trop chouettes, les personnages attachants, il y avait de l'humour. Bref tout ce qu'il faut pour faire un bon film d'animations.
J'ai beaucoup aimé les différents messages véhiculés par le film (despotisme, différences/tolérances, entraides etc) et je suis ressortie de la salle de bonne humeur !

CRAZY RICH ASIANS (2018) ★★★☆☆
J'ai passé un très chouette moment devant cette comédie ! Rien de bien fou dans l'histoire, c'est surtout pour sa mise en avant de la culture asiatique qu'il est original. Le casting était top, les personnages aussi divers que variés.
Comme je vous le disais plus haut, mise à part ça, le film ne casse pas trois pattes à un canard : il reprend tous les codes des comédies romantiques. Mais bon, c'est aussi ce qu'on apprécie dans ce genre de film, et puis ça fait du bien de suivre un intrigue qui se passe ailleurs qu'aux Etats-Unis (avec des américains riches).

LE GRAND BAIN (2018) ★★★☆☆
Ce film ne me tentait pas du tout, et finalement après me l'avoir plusieurs fois recommandé je suis allée le voir. Et bonne surprise !
Je n'ai pas été émue comme certains, mais j'ai trouvé l'histoire très touchante. Le casting qui au départ était justement ce qui ne me donnait pas trop envie, fonctionne hyper bien, et c'est ce qui donne tout son charme au film. Et puis bon, la BO est génial et rythme parfaitement le film, qui met beaucoup de baume au coeur et donne envie de persévérer et s'accrocher à ses rêves (aussi farfelu qu'ils peuvent paraitre, surtout à notre entourage).

BOHEMIAN RHAPSODY (2018) ★★★★
Bon, ben comme 95% des gens ayant vu ce film j'ai adoré et j'ai été bluffé par la performance de Rami Malek.
Je sais pas trop quoi vous dire de plus que ce qui n'a déjà été dit à propos du film. Je connaissais (un peu) la discographie de Queens, mais du groupe je ne connaissais vraiment rien. J'ai donc appris beaucoup de choses sur l'historique du groupe mais aussi sur les différentes chansons qu'ils ont crées. J'ai vraiment été touché par l'histoire de Freddy Mercury et très impressionnée par son génie (et également par la solidarité des membres du groupe entre eux).


ROBIN DES BOIS (2018) ★★★☆☆
Soyons honnêtes dès maintenant, si je suis allée voir Robin des Bois c'est avant tout pour Taaron Egerton. Et je n'ai pas été déçue, déjà il est toujours aussi canon (argument très important), et surtout ce rôle lui allait à merveille.
J'ai lu pas mal de mauvaises critiques, personnellement j'ai passé un bon moment devant le film. C'est une sympathique réécriture, certes il y a des incohérences, parfois des petits anachronismes mais on se laisse prendre dans le truc. C'est un bon divertissement, il y a de l'action, de la baston, une histoire d'amour un peu niaise parfois ok, mais bon ça passe.
Une suite est prévue, et j'ai plutôt hâte de voir la suite des aventures de notre Robin des Bois "modernes".

LE GRINCH (2018) ★★★★
C'est un des films si ce n'est LE film que j'attendais en fin d'année. J'adore la version originale mais j'avais hâte de découvrir la version animée.
Pas de surprise, puisque ça reprend totalement l'histoire du premier film mais de manière plus adapté aux plus jeunes et donc un peu plus "politiquement correct".
Pas de surprise au niveau des graphismes qui m'avaient séduite dans la bande annonce. C'était parfait pour se mettre dans l'anti-mood de Noël (pile ce que j'avais besoin à ce moment là) !

SPIDER MAN NEW GENERATION (2018) ★★★★★
Alors là, ça a été la méga grosse (bonne) surprise de la fin d'année. J'arrêtais pas de voir la BA, j'étais intriguée de fou mais pas forcément dans le bon sens genre je comprenais pas le concept du film.
Finalement j'ai vu tellement de bons avis que j'ai voulu lui donner une chance et wow ben j'ai adoré. Vraiment entre l'histoire, les graphismes, la BO (une des meilleures depuis longtemps), l'humour, les messages, sans parler de la représentation que le film offre.
Je me félicite de l'avoir découvert au cinéma qui permet de vraiment s'immerger dans l'univers Comics du film !

LES ANIMAUX FANTASTIQUES : LES CRIMES DE GRINDEWALD (2018) ★★☆☆☆
C'est sans grandes attentes et sans grandes convictions que je suis allée voir ce nouvel opus des Animaux Fantastiques. Je n'avais pas adhérer à l'univers du premier film (je vous en avais parlé ici), mais j'avais tout de même envie de espoir que la suite soit mieux. Et bien non, j'ai retrouvé exactement tout ce qui m'avait dérangé il y a deux ans : les personnages, trop nombreux, ne sont pas approfondis, impossible de s'y attacher. L'histoire est bancale, elle se veut pleine de suspens, et tout retombe comme un soufflé une fois les révélations (nulles et incohérantes ??) sont faites. Les animaux fantastiques sont de nouveaux inutiles et ne servent que de trament de fond à la guéguerre entre Grindewald et Dumbledore.
Et le casting ne me convainc définitivement pas (petite exception pour Zoe Kravitz mais dommage que son personnages ait été si mal exploité).

ZOÉ (2018) ☆☆☆☆
J'ai regardé ce film Netflix à la rentrée mais j'avais totalement oublié de l'inclure dans mon précédent article, et comme il m'en manquait un pour avoir un chiffre rond j'ai décidé de l'incruster ici...
C'est en voulant regarder un film avec Théo James sur Netflix que je suis tombée sur celui-ci. Et honnêtement c'est vraiment pour lui que je l'ai regardé (et aussi un peu pour Ewan McGregor) parce que le plot ne m'emballait pas du tout. Et ne m'a pas du tout convaincu.
J'ai trouvé l'histoire très tordue, à la limite du malaisant, mais c'est surtout le rythme, très lent du film qui m'a déplu. J'ai même songé à ne pas le regarder en entier, j'ai tout de même continué avec l'infime espoir qu'il se passe un truc un peu surprenant, qu'il y ait un peu d'action et tout ça pour... rien. Bref grosse déception (je lui met quand même une étoile pour Théo et Ewan).


Et vous cette fin d'année cinéma, ça a donné quoi ?
Vous avez vu un plusieurs films de ma liste ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?
dimanche 3 février 2019

Mes Petites Lectures #6 📚 — Coups de coeur 2018

S'il y a bien une catégorie que j'ai complètement délaissé sur le blog l'année dernière c'est celle sur mes lectures et pourtant ce n'est pas faute d'avoir arrêter de lire, au contraire. Dans mon article bilan, je vous disais d'ailleurs que j'avais beaucoup lu durant l'année 2018 !
Avec un peu plus de 40 livres découverts ces douze derniers mois, il y en a quelques uns que j'ai aimé plus que d'autres. Ce sont donc mes 10 coups de coeur lectures 2018 que je partage avec vous aujourd'hui.


C'est fin 2017 que j'ai découvert Les Filles de Brick Lane et j'ai tellement adoré le premier tome de leurs aventures que j'ai dévoré le second en début d'année.
Les Filles de Brick Lane c'est 4 ados londonniennes que tout oppose a priori, ce qui permet aux romans d'abordé différents thèmes : l'identité, la sexualité, la parentalité/la famille, mais aussi l'anxiété.
J'aime beaucoup comment l'amitié est mise en avant et traité, c'est finalement l'essence même de la série et oh qu'est-ce que ça fait plaisir cette sororité dans la fiction ados ! Malgré leur différence, leur désaccord (nombreux dans le T.2), les 4 protagonistes continuent de se soutenir et d'être là les unes pour les autres.
Et puis une intrigue qui se déroule à Londres, comment ne pas aimer ?!

J'avais lu le premier tome de Phobos durant l'été 2017, et j'avais rapidement été prise dans l'intrigue de cette télé-réalité futuriste ! Le suspens et les rebondissements sont toujours présents, on alterne toujours les points de vue et les "champs de vision" ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde durant la lecture. Vincent Dixen nous tient an haleine du début à la fin, l'écriture est fluide, si bien qu'on fini par avoir l'impression de suivre l'émission ! J'ai d'ailleurs lu le T.2 sur liseuse, et je crois que l'expérience n'en a été que meilleure : j'avais presque l'impression de faire partie de la mission !
Et même s'il y a quelques petits détails qui me chiffonnent (notamment les couples un peu trop hétéronormés), je suis ravie de m'être lancé dans cette saga qui changent des trucs futuristes et dystopiques que j'ai eu l'habitude de lire. Il me tarde de (trouver le temps de) lire le quatrième et dernier tome de la mission Phobos !

Sûrement la lecture qui m'a le plus marqué cette année, et qui a sans toute fait parler le plus d'elle cette année. The Hate U Give - La Haine Qu'On Donne en VF -, aborde avec brio et sans détour le racisme et les violences policières encore beaucoup trop présentent aux Etats-Unis.
Dans ce roman violent mais nécéssaire, Angie Thomas dénonce le racisme dont les personnes de couleurs sont victimes aux USA (de la simple "blague" jusqu'à parfois le meurtre). Le ton n'est jamais moralisateur, mais impossible lorsqu'on referme le livre (qui monte en tension pages après pages) de ne pas avoir envie de bouger les choses. THUG permet de comprendre et prendre conscience du racisme mais également les mécaniques de sa construction qui détruise encore beaucoup trop de vie.

Ca a été ma grosse surprise de fin d'année. J'ai attendu mes vacances pour pouvoir pleinement me plonger dedans et j'ai bien fait : j'avais beaucoup de mal à lâcher le livre.
Je lis très peu de Fantasy car j'ai en général du mal à rentrer dans les univers, à les imaginer assez nettement pour arriver à suivre le fil de l'histoire.
Je crois que si j'ai tant aimé cette univers si riche et si bien écrit (et décrit) par Laini Taylor c'est qu'il regroupe tout ce j'aime (et recherche dans de la Fantasy) : une ville mystérieuse dans un monde lointain (dans lequel je me suis projetée direct), des créatures fantastiques et des dieux, et tout une mythologie finement amenée autour à l'aide de contes et légendes, et puis bien sûr le monde des bibliothèques (impossible de ne pas me retrouver dans le portrait de rêveur de Lazlo).
Même si le dénouement ne m'a pas surprise plus que ça, j'ai adoré ma lecture et j'ai hâte de lire le T.2.

Ce livre c'était un peu le livre doudou par excellence. C'était une romance ado tout ce qu'il y a de plus classique, il n'y avait vraiment aucun rebondissement ni de réelles surprises, c'était vraiment cliché par moment mais qu'est-ce qu'il m'a mit du baume au coeur.
Mise à part l'histoire qui était chou comme tout, ce roman a le mérite de mettre en avant la culture indienne et d'insuffler un peu de diversité dans la littérature ado. Cependant, j'ai regretté que les termes, expressions, traditions ne soient presque jamais expliquées (à défaut d'être traduites). Car en refermant le livre je n'ai pas eu l'impression d'en savoir beaucoup plus sur cette culture qui semble pourtant si riche... Dommage.
En tout cas, c'est clairement le genre de petite romance que je verrais super bien adapté en film.

J'ai enchainé avec les p'tites romances mignonnes, puisque peu de temps après, j'ai lu Love & Gelato. Mais cette fois, direction l'Italie pour mener une petite enquête en chevauchant un Vespa !
Je voulais le lire cet été mais je n'ai pu le lire qu'en fin d'année, j'avais peur de moins l'apprécier, d'être moins dans l'ambiance et bien pas du tout. J'étais très contente de lire durant les mauvais jours, puisque justement ça m'a replongé dans une ambiance estivale. C'était très mignon comme histoire (la quête initiatique d'une ado américaine venant de perdre sa maman et qui part à la recherche de l'identité de son père qu'elle n'a jamais connu) et puis surtout le livre m'a donné très envie de manger des glaces et d'aller en Italie.

Aristote et Dante fait partie de mes romans préférés j'avais donc à la fois hâte de découvrir le nouveau roman de Benjamin Alire Sáenz, et à la fois un peu peur car j'appréhendais d'être déçue (forcément).
Et bien tout comme pour Aristote et Dante, J'ai adoré. J'ai pleuré, j'ai rigolé, j'ai encore pleuré,... J'adore la façon dont Benjamin Alire Sáenz écrit, tout ce qu'il arrive à faire passer comme émotions à travers ses mots et ses personnages. C'est touchant, c'est vrai, c'est simple tout en étant poétique et wow que ça fait du bien de lire ce genre de roman. Alors, j'ai pris MON temps car je n'avais pas du tout envie de le terminer, et j'ai refermé le livre avec l'impression d'avoir eu un énorme câlin au coeur et à l'âme.


Sea of Strangers, Lang Leave et love, & you, Gretchen Gomez
L'année dernière, en plus de romans, j'ai aussi lu pas mal de poésies. Je suis d'ailleurs plusieurs comptes sur Instagram, j'adore lire ces petits mots inspirants chaque jours mais j'aime aussi en avoir des recueils pour pouvoir les feuilleter et mettre plein de post-it dedans (comme vous pouvez le voir sur l'image).
C'est assez difficile de résumer ce genre de livres, et je ne saurais vous dire lequel de ces deux là j'ai préféré.
Les deux autrices ont réussi à mettre des mots sur ce que je ressentais à ce moment là, et mise à part me faire me sentir moins seule, j'ai adoré le merveilleuse manière (chacun avec leur style) à magner les mots et les rendre encore plus beaux.

📚

Des lectures aussi diverses que variées l'année dernière, qui m'ont permit de faire de chouettes découvertes. Je ne pouvais pas vous parler de tous les livres que j'ai lu l'année dernière (ça aurait fait un peu long sinon), mais sachez que je suis toujours très active sur Goodreads si vous souhaitez me suivre, c'est par ici. Et puis cette année, je suis bien décidée à reprendre cette catégorie sur le blog !

Et vous, un ou des coup(s) de coeur lecture(s) en 2018 ?
mardi 22 janvier 2019

Goodbye 2018 🌗


Je me suis beaucoup demandée si j'allais finir par poster cet article, car plus le temps passait plus je me disais que ça ferait bizarre de publier si tard mon espèce de petit "bilan 2018". Finalement, j'ai vu qu'hier encore sur Hellocoton c'était toujours d'actu donc j'ai arrêté de me trouver 1000 excuses.
Si j'ai un peu tardé à rédiger cette article, c'est que dans le fond je ne savais pas trop quoi écrire. L'année 2018 a été assez compliqué et je n'avait pas beaucoup de positif qui en ressortait. Mais en y réfléchissant bien, j'ai tout de même vécu de belles choses en 2018.
Alors histoire de tirer une bonne fois pour toute un trait sur l'année passée, voici les quelques trucs plutôt sympa que je retiendrais de ces douze derniers mois.



Tout d'abord, 2018 m'aura permis de voyager et découvrir plusieurs endroits. J'avais vraiment besoin et envie de changer d'air, ça tombait bien !
Le "gros" voyage aura été Lisbonne : des années que je voulais m'y rendre et c'est finalement fin juin que nous y sommes allées avec mes trois amies de fac. C'est une ville pleine de charme et super agréable que j'ai découverte, et qui surtout ne ressemble à aucune autre. J'ai d'ailleurs l'impression de ne pas avoir pu tout découvrir et j'aimerais (déjà) beaucoup y retourner.

Dans un tout autre registre, j'ai également découvert les plages du nord de la France avec ma meilleure amie lors de notre presque désormais annuel long week-end de printemps. Cette année nous avions jetées notre dévolue sur Berck (avec un petit saut au Touquet le temps d'une journée) où j'ai retrouvé l'ambiance "mer" que j'aime tant. Et puis, surtout, nous avons pu observer, de loin, des phoques à l'état sauvage.  C'est peu de temps avant notre départ que j'ai découvert qu'il y en avait en France (comme quoi notre pays est plein de surprises), autant vous dire que j'étais comme une folle.

Et puis, bien évidemment, mon amie Elisa ayant déménagée à Bruxelles, je lui ai rendu visite le temps de deux week-end ce qui m'a donné l'occasion d'aller en Belgique pour la première fois. Nous nous sommes bien évidemment promené dans la capitale, mais nous avons également été le temps d'une petite journée à Gand. Je n'ai pas eu de gros coup de coeur pour cette ville, mais j'aimerais beaucoup découvrir encore plus la Belgique (notamment Bruges et Anvers) et continuer de visiter Bruxelles.

Début juin, nous avions également réservé un week-end en famille à Center Parcs. Cela faisait des années que nous n'y étions plus allés, et c'était chouette de pouvoir tous s'y retrouver pour quelques jours.

Et puis, malgré toutes ces escapades, j'ai trouvé le temps de retourner en Auvergne trois fois cette année. Je souhaitais y passer deux semaines au moins cet été, finalement j'y suis restée trois semaines durant le mois d'Août ; j'ai pu profiter d'un pont du mois de Mai pour y passer à peine trois jours (mais rien que ça j'étais la plus heureuse) ; et surtout j'y suis retournée durant une semaine fin octobre. Ca faisait bien longtemps que ça ne m'était pas arrivée d'y aller trois fois dans l'année mais je peux vous assurer que ce n'était pas de trop !



Si vous me connaissez, vous savez que lorsque je pars en Auvergne, je passe 90% de mon temps là bas à lire. C'est probablement une des raisons qui m'a permis d'atteindre mon challenge Goodreads.
Parce qu'en 2018, j'ai lu, beaucoup. La lecture a été ma principale échappatoire, et ce sont donc un peu plus de 40 livres que j'ai lu. De la fiction principalement, quelques documentaires, je me suis plongée dans ces histoires, ces témoignages, ces récits de vie. J'ai eu des périodes un peu plus creuses que d'autres mais j'ai tout de même réussi à garder un bon rythme. Et cela faisait bien longtemps que je n'avais pas autant lu sur une année !

Je pense que cela vient du fait que j'ai orienté mes lectures principalement au feeling et aussi surtout car depuis un peu plus d'un an maintenant j'ai un accès presque illimité à un nombre incalculables de livres. Le rêve un peu !
Je n'ai jamais eu l'occasion de vous le dire par ici mais depuis septembre 2017 je suis agent en médiathèque (pas bibliothécaire, encore. Ca sera un jour, peut-être, quand j'aurais le concours). J'ai commencé avec un petit contrat de 20h qui s'est rapidement transformé en 35h à partir de mars 2018. Ca m'a fait un gros changement de rythme dans ma vie, moi qui avait l'habitude depuis la première année de Master d'avoir des petites semaines, que j'organisais un peu comme bon me semblait. Là, je peux vous dire que mes week-ends et mes congés sont devenus très précieux. Alors certes, je termine mes semaines bien souvent épuisée (entre le boulot et les transports, je suis RA-TA-TI-NEE, quand je rentre j'ai qu'un envie c'est m'effondrer sur mon lit) mais j'adore ce que je fais. J'apprends énormément de choses, je découvre plein de trucs, et sans m'en rendre compte, travailler en médiathèque me permet de sortir de ma zone de confort.
Je ne suis pas la plus avancée dans la vie, mais sur ce point, je pense que je peux enfin le dire, j'ai trouvé ma voie. Et je souhaite à tout le monde ce simple sentiment mais si important de se sentir à sa place et surtout se sentir légitime dans ce que l'on fait.

Autre truc pour lequel 2018 m'aura permit de me sentir légitime c'est dans le fait d'être tata. Je le suis depuis 2015, et je le suis devenue une deuxième fois fin septembre. Je ne suis toujours pas très à l'aise avec les bébés, et c'est pas si grave car ces petites choses grandissent. Et c'est là que ça commence à devenir cool. 
C'est épuisant (on oublie le repos lorsque c'est un week-end ou des vacances en famille), ça n'a pas changé mon envie de ne pas avoir d'enfant (au contraire ça me conforte dans mon choix), mais qu'est-ce que c'est cool le rôle de tata (surtout quand on a la nièce et le neveux les plus mimis du monde). 



La Coupe du Monde de foot aura énormément marqué mon année 2018 également. Comme beaucoup de personnes je pense parce que bon CHAMPIONS DU MONDE quand même. Mais personnellement je l'ai vraiment vécu du début à la fin.
J'adore la Coupe du Monde de foot, vraiment, c'est un des seuls évènements sportifs que je suis presque toujours assidûment (avec l'Euro). J'aime trop l'ambiance de ces périodes, j'aime trop les moments de partage que ça peut offrir.
J'ai partagé les premiers matchs avec mes collègues (la majorité ayant lieu durant les horaires de travail) ; j'ai saoulé gentiment mes copines de fac durant notre voyage à Lisbonne en suivant les matchs via l'appli Eurosport (qui m'a fait loupé LE fameux match contre l'Argentine que j'ai regardé en replay à mon retour) ; j'ai regardé un match avec mon frère, ma soeur et ma nièce (on en a déjà fait une future supportrice des Bleus), et puis j'ai vécu la Finale avec Elisa à Bruxelles. C'était une ambiance très particulière, au début j'étais un peu triste d'être "loin" de la France pour ce moment si particulier, mais finalement voir l'engouement sur les réseaux sociaux et partager ça avec Elisa et Ugo, c'était presque comme être à la maison.

Et vous vous en doutez, en septembre il était hors de question de louper le premier match à domicile de nos Champions. Je suis donc allée pour la toute première fois avec mon frère assister à un match de foot. J'en rêvais depuis des années et bien que le match en lui-même n'était pas foufou, la soirée était juste DINGUE et je ne peux plus écouter Ramenez La Coupe A La Maison sans repensé à tous ces super moment que m'a offert le foot en 2018.

Avec tout ça, j'ai donc pas mal été occupée en 2018 ce qui explique un peu aussi pourquoi j'ai pu mettre le blog de côté. Néanmoins, 2018 a aussi été l'année du nouveau blog puisqu'il s'est refait une beauté il y a un an maintenant. Et je suis définitivement trop fan de ce nouveau design.
Ca m'a beaucoup inspiré et motivé en début d'année, malheureusement, comme un beau soufflé l'engouement est rapidement retombé. Je vous en avait même fait part durant l'été (ici), j'ai songé à tout arrêter, puis finalement je suis revenue en septembre avec dans l'idée de ne plus me mettre trop la pression pour bloguer.
Alors après plus d'un mois sans bloguer à ce jour, je ne vous cache pas que c'est encore un peu compliqué. J'ai envie de bloguer mais parfois le temps et l'envie n'y sont pas pour différentes raisons que moi-même je n'explique pas forcément (hello anxiety)
En 2019, je ne vous garantis toujours pas des publications régulières (après 6 ans de blogging, on le sait j'en suis : incapable), mais je tiens à vous remercier d'être toujours là, à me lire, que je poste toutes les semaines ou une fois par mois. Je suis à la fois très impressionnée et très reconnaissante d'avoir un lectorat fidèle et toujours très bienveillant. Vous n'imaginez pas comment certains de vos commentaires m'ont touché et parfois aidé (surtout en 2018) que ce soit ici, sur les réseaux sociaux et même parfois IRL. Alors, merci, vraiment ♡


Bien évidemment, je profite donc de cet article pour vous souhaiter une très belle année 2019 (le mois de janvier n'est pas terminé, je suis donc encore dans les clous !), j'espère qu'elle vous apportera tout ce dont vous avez envie avec quelques jolies surprises. Et comme toujours qu'elle soit remplie de paillettes !
De mon côté, je me suis fixée mes envies et objectifs annuels, mais cette année ce que je souhaite surtout c'est retrouver mon optimisme et ma positivité, et puis avancer (mais toujours à mon rythme, sans pression).

"This year I will love the work in progress that is me."