dimanche 30 avril 2017

#PopCultureStyle - Bambi 🐰 🌸

On se retrouve en ce dernier jour du mois d'Avril pour le Pop Culture Style. Il s'agit de ma troisième participation mais je suis toujours autant excitée à l'idée de ce rendez-vous mensuel !

Et ce mois-ci c'est encore un film Disney qui était à l'honneur puisqu'il s'agit de Bambi ! J'ai beaucoup hésité à participer et puis finalement, les autres participantes m'ont motivé (parce que c'est aussi ça, le Pop Culture Style, de la motivation et de l'entraide entre bloggueuses) et c'est donc avec grand plaisir que vous propose un look printanier.


Pour certains, Bambi est un des Disney les plus tristes, les plus sombres. Alors que, pour ma part, bizarrement, je l'associe plutôt au printemps, aux fleurs, à la saison du fameux "batifolage". 
Et c'est cette ambiance, à la fois joyeuse et douce, qui sent bon les fleurs et le printemps qui m'a inspiré pour le look de ce Pop Culture Style. 
Et qui dit Bambi, dit forcément Panpan, qui est pour moi le personnage emblématique de ce film Disney. Du coup c'est en petit lapin qui se cache dans les fleurs que je me suis transformée pour le Pop Culture Style. Mais je dois vous avouer que le personnage de Fleurs m'a également beaucoup inspiré ....


J'ai directement pensé à ma robe fleurie Forever 21 pour ce look, que j'ai depuis trois ans maintenant et que je ne vous avais jamais montré. Je l'adore tant pour sa forme un peu trapèze que pour son imprimé tout en marguerite mais elle est malheureusement un peu trop courte pour que je me sente suffisamment à l'aise pour la porter quotidiennement. Du coup je la porte principalement lorsque je pars en vacances l'été.
Je l'ai associé ici à des collants effet chaussettes hautes à têtes de lapins qui viennent de chez Primark et que j'avais trouvé il y a bien deux ou trois ans aussi. Pour rappeler Panpan, bien évidemment, ai-je besoin de le préciser ?
Panpan que l'on retrouve sans surprise sous forme de Pin's dans ma tenue : celui ci a été un des premiers que j'ai acheté lorsque j'ai commencé ma collection de Pins Disney (un jour, je vous en parlerais peut-être de ma petite collection), et il fait surement parti de mes préférés depuis. 
Ma soeur m'a gentiment prêtée son tote bag acheté au Musée - Art Ludique lors de l'exposition Walt Disney, Le Mouvement par nature (parce que c'est elle la vraie fan de Panpan dans la famille) avec une illustration du célèbre petit lapin que je trouve adorable (en plus il est fait en coton bio) ! 


On le dit tous les ans, mais en avril ne te découvre pas d'un fil et d'autant plus cette année car autant le début du mois a été magnifique autant la deuxième partie a été un peu plus... "fraiche". Du coup un gilet était de rigueur ! Je ne vous le présente plus puisqu'il s'agit de mon gilet Urban Outfitters (promis pour le prochain Pop Culture Style il n'y sera pas...).
J'avais du coup décidé de garder mon écharpe tube qui vient de chez H&M et que je traine depuis au moins trois ans maintenant à chaque demi-saison.
Niveaux accessoires, en plus du pins j'avais ressorti une montre Swatch avec un bracelet très champêtre,  ainsi qu'une bague que j'ai depuis des années et que j'avais acheté dans une petite boutique de ma ville. Je trouvais que sa couleur et sa forme "fleur" collait plutôt bien au thème.
Et à mes pieds, mes éternelles Converses, parce qu'on ne fait pas plus confortable pour gambader dans un pré afin de manger des pissenlits.


En parlant de pré, j'aurais adoré aller shooter ce look dans une grande prairie (genre en Auvergne), mais cela me semblait un peu compliqué de partir à l'aventure pour faire quelques photos. J'avais également pensé à Disney, mais malheureusement la saison du Swing Into Spring que j'aime tant a dû laisser sa place aux célébrations des 25 ans du parc cette année...
Du coup, je me suis rabattue sur un endroit fleuris par tous les temps et par toutes les saisons à Paris : le marché aux fleurs sur l'Île de la Cité !
Et pour ma coiffure, à défaut d'avoir des oreilles de lapins, je m'étais fait des petits buns pour rappeler celles des petits animaux mignons de la foret de Bambi.


Robe - Forever 21 
◇ Gilet - Urban Outfitters
Baskets - Converse ◇  Tote Bag - Musée Art Ludique Paris
Collants - Primark  Montre - Swatch   Pin's - Disneyland Paris  

Un grand merci à ma partner in crime Clémentine qui a bien voulu reprendre son rôle de photographe au milieu des fleurs.


Le #PopCultureStyle est le projet créé fin 2016 par Ninaah bulle et Les Carnets d'Alice, proposant chaque mois un look inspiré d'un thème issu de la Pop Culture. Le but est de montrer que chacun, peu importe son style, puisse s'approprier un thème de manière originale, et de dépasser les barrières imposées par une mode restrictive, dans un esprit #StylePositive
Pop culture style, #popculturestyle
Ninaah Bulles Les carnets d'Alice Big or Not to Big
Plus Kawaii Soulier Vert Matoushi's
More Wishes Than Stars C�lia G Hello Kyoto
More Wishes Than Stars

jeudi 27 avril 2017

200 articles après, ça fait quoi de bloguer ?

Deux cents. C'est le nombre d'articles publiés à ce jour sur le blog, blog que je tiens depuis plus de quatre ans maintenant.
La date anniversaire du blog tombant durant les fêtes, je fais rarement un bilan de ces années à bloguer, ou vraiment très rapidement pour vous remercier de me lire un peu plus depuis le début. Alors je me suis dis que ce 200e articles était l'occasion parfaite pour marquer le coup.


Parce que 200 articles rédigés et publiés ce n'est pas rien, ça commence à en faire un paquet. Je me rappelle encore quand j'avais rédigé les 100 trucs que j'aimais pour le 100ème, qui me parait à la fois si récent et pourtant si vieux maintenant (c'était il y a un peu plus de deux ans ici).
J'ai d'ailleurs longtemps hésité à la forme que je voulais donner à ce deux-centième articles : un bilan ? une énième liste ? Un bilan en forme de liste ? Ne rien faire de particulier ?
Parce qu'après tout, je ne sais pas trop si vous me lisez depuis les premiers articles, ou depuis très récemment, et donc si finalement ça vous importe pas ou peu ce fameux nombre. Mais cet article, j'avais envie de l'écrire un peu pour moi. Pour vous partager mon ressenti sur le blogging, après deux cents choses aussi diverses que varier que j'ai pu vous proposer depuis la création de ce petit blog, fin 2012.

Petit blog que j'ai longtemps hésité à créer, de peur de ne pas intéresser et surtout de ne pas alimenter, et de ne pas être inspirer. Finalement 200 articles plus tard, c'est tout le contraire : je suis (presque) toujours inspirée, parfois même trop, et surtout mes babillages semblent vous intéresser. Et de fait, cela me motive à poster (même si parfois la procrastination l'emporte).
Alors oui, je vous avoue, lorsque j'ai ouvert mon blog, que j'ai commencé à rédiger les premiers articles (dont j'ai parfois honte d'ailleurs), je rêvais de gloire, de partenariats et de commentaires par milliers. Je pensais que bloguer c'était facile, que ça ne demandait pas trop de temps. Quatre ans et deux cents articles plus tard je me rends compte que j'étais bien naïve et crédule (j'étais jeune et encore pleine de rêve).
Mais justement, je suis contente de voir comment j'ai évolué, comment le blog a évolué, et comment il m'a permit d'évoluer.
Car oui, bloguer m'a énormément apporté. Même si ce n'est rien de matériel comme l'argent et encore moins la célébrité, à travers le blogging j'ai appris beaucoup de choses sur bien des plans.

Tout d'abord, qu'il ne faut pas bloguer pour les autres mais avant tout pour soi. Les blogs sont devenus un support à la mode, tout le monde, ou presque a un blog aujourd'hui. On est tous motivés par différentes choses lorsque l'on créé notre petit espace sur internet, mais s'il y a bien une chose que j'ai apprise depuis mes débuts c'est qu'il faut avoir envie de bloguer et surtout, ne pas se mettre la pression.
Car parfois on oublie que bloguer c'est avant tout pour soi, et on se met une pression inutile, comme par exemple la diminution du nombre de publication, par manque de temps ou d'inspiration. Car on le lit partout, pour avoir un lectorat fidèle, des commentaires, des vues, bref des petites fenêtres vers la "célébrités", il faut bloguer souvent, régulièrement si ce n'est TOUT le temps. Et finalement on en perd l'objectif premier de bloguer qui est de se faire plaisir, se détendre et s'échapper un peu du quotidien.


Alors oui, accorder du temps à son blog, c'est bien, mais pas trop non plus, car à force de vouloir publier régulièrement, le blogging peut rapidement devenir une activité chronophage voir addictive. Il ne faut pas oublier que l'on a une vie à côté (d'autant plus lorsque notre blog n'est pas notre métier), des obligations, des responsabilités.. Mais aussi une famille, des amis et des proches. Il ne faut pas trop s'enfermer dans ce chouette monde qu'est la blogosphère ! Et surtout, il ne faut pas hésiter à en parler de cette activité qu'est de tenir un blog.
J'ai encore beaucoup de mal à le faire, mais dès que des gens découvrent que je tiens un blog, à ma grande surprise, ils sont hyper enthousiastes. Alors que pour moi bloguer est quelques chose à la portée de tous, et finalement presque sans grande originalité à l'heure actuelle (cf. support à la mode, tout le monde à un blog), je me rends ainsi compte que ce n'est pas le cas, que la blogosphère reste un monde étrange (voir parfois inconnu) pour certains. Alors quand on me dit que c'est super chouette ce que je fais, je me dis que ces deux cents articles je peux en être un peu fière.

Du coup, paradoxalement, tenir un blog m'a aider à m'ouvrir aux autres. De nature timide, et très réservée, j'ai parfois beaucoup de mal à surmonter ça dans la vie de tous les jours, alors qu'ici, sur le blog je peux être moi même, parler de ce que je veux ou presque. Car malgré tout, je me pose encore pas mal de limite ici, car en vrai, j'aime pas trop étaler ma vie (par contre en raconter les détails insignifiants, ça, j'aime bien).

De la même manière, bloguer m'a rendu encore plus curieuse que je ne l'étais déjà, c'est un peu le piège d'ailleurs du blogging car on a envie de découvrir plein de choses pour ensuite en parler et partager tout ça sur son blog. Néanmoins, c'est hyper stimulateur cette motivation car justement parfois elle donne envie de se surpasser, sortir de sa zone de confort et ça c'est quand même super chouette quand, comme moi, on est pas très sûre de soit et sujette à la procrastination.

Cependant, bien que tenir un blog soit très positif sur beaucoup d'aspect, je n'ai pas attendu 200 articles pour me rendre compte que bloguer et bien ça demande du temps. Entre trouver l'idée de l'article, le rédiger, prendre les photos puis les éditer et parfois la préparation même autour de l'article en question (comme une recette ou un DIY), et bien ça prends du temps. Bien sur, à force on prends l'habitude pour la rédaction de certains articles, cela va plus vite au fur et à mesure mais avoir un blog et bien le tenir, ça demande pas mal d'investissement (mais le jeu en vaut la chandelle).

Et dernière chose que j'ai apprise c'est également ne pas vouloir ressembler à tous les blogs mais ne pas non plus avoir envie de se démarquer à tout prix : simplement rester soi même. On le lit souvent mais c'est vrai, le plaisir de bloguer réside avant tout dans la sincérité.
Au début du blog, je voulais à tout prix me démarquer, j'en faisais un peu trop. Et ca ne me correspondait pas, j'avais donc du mal à trouver mes marques. Puis au fur et à mesure, j'ai appris (car oui tout s'apprend) à être plus naturel. La transition s'est faite lentement mais surement. Mes premiers articles n'ont rien à voir avec les derniers, autant au niveau du contenu que de la forme.
L'important c'est de ne pas vouloir à tout prix essayer de faire des articles de fifous pour faire la Une Hellocoton mais plutôt aborder, traiter des sujets qui touchent et qui restent donc à notre portée  (que ce soit le contenue, la présentation, les photos et illustrations).


Tout comme le dit l'adage "c'est en forgeant que l'on devient forgeron", je pense que c'est en bloguant qu'on devient blogueur. Il ne suffit pas qu'un beau jour on se réveil avec l'envie d'ouvrir un blog et de devenir blogueur. Bloguer prends du temps, demande de l'investissement mais cela apporte tellement en retour. Et je crois que cette décision prise entre deux révisions de partiels en décembre 2012 de créer More Wishes Than Stars a été une des meilleures que j'ai pu faire. Et malgré des débuts un peu laborieux, je me dis que la moi de 2012 serait vachement surprise, mais surtout fière et contente du résultat, 200 articles plus tard.