jeudi 27 avril 2017

200 articles après, ça fait quoi de bloguer ?

Deux cents. C'est le nombre d'articles publiés à ce jour sur le blog, blog que je tiens depuis plus de quatre ans maintenant.
La date anniversaire du blog tombant durant les fêtes, je fais rarement un bilan de ces années à bloguer, ou vraiment très rapidement pour vous remercier de me lire un peu plus depuis le début. Alors je me suis dis que ce 200e articles était l'occasion parfaite pour marquer le coup.


Parce que 200 articles rédigés et publiés ce n'est pas rien, ça commence à en faire un paquet. Je me rappelle encore quand j'avais rédigé les 100 trucs que j'aimais pour le 100ème, qui me parait à la fois si récent et pourtant si vieux maintenant (c'était il y a un peu plus de deux ans ici).
J'ai d'ailleurs longtemps hésité à la forme que je voulais donner à ce deux-centième articles : un bilan ? une énième liste ? Un bilan en forme de liste ? Ne rien faire de particulier ?
Parce qu'après tout, je ne sais pas trop si vous me lisez depuis les premiers articles, ou depuis très récemment, et donc si finalement ça vous importe pas ou peu ce fameux nombre. Mais cet article, j'avais envie de l'écrire un peu pour moi. Pour vous partager mon ressenti sur le blogging, après deux cents choses aussi diverses que varier que j'ai pu vous proposer depuis la création de ce petit blog, fin 2012.

Petit blog que j'ai longtemps hésité à créer, de peur de ne pas intéresser et surtout de ne pas alimenter, et de ne pas être inspirer. Finalement 200 articles plus tard, c'est tout le contraire : je suis (presque) toujours inspirée, parfois même trop, et surtout mes babillages semblent vous intéresser. Et de fait, cela me motive à poster (même si parfois la procrastination l'emporte).
Alors oui, je vous avoue, lorsque j'ai ouvert mon blog, que j'ai commencé à rédiger les premiers articles (dont j'ai parfois honte d'ailleurs), je rêvais de gloire, de partenariats et de commentaires par milliers. Je pensais que bloguer c'était facile, que ça ne demandait pas trop de temps. Quatre ans et deux cents articles plus tard je me rends compte que j'étais bien naïve et crédule (j'étais jeune et encore pleine de rêve).
Mais justement, je suis contente de voir comment j'ai évolué, comment le blog a évolué, et comment il m'a permit d'évoluer.
Car oui, bloguer m'a énormément apporté. Même si ce n'est rien de matériel comme l'argent et encore moins la célébrité, à travers le blogging j'ai appris beaucoup de choses sur bien des plans.

Tout d'abord, qu'il ne faut pas bloguer pour les autres mais avant tout pour soi. Les blogs sont devenus un support à la mode, tout le monde, ou presque a un blog aujourd'hui. On est tous motivés par différentes choses lorsque l'on créé notre petit espace sur internet, mais s'il y a bien une chose que j'ai apprise depuis mes débuts c'est qu'il faut avoir envie de bloguer et surtout, ne pas se mettre la pression.
Car parfois on oublie que bloguer c'est avant tout pour soi, et on se met une pression inutile, comme par exemple la diminution du nombre de publication, par manque de temps ou d'inspiration. Car on le lit partout, pour avoir un lectorat fidèle, des commentaires, des vues, bref des petites fenêtres vers la "célébrités", il faut bloguer souvent, régulièrement si ce n'est TOUT le temps. Et finalement on en perd l'objectif premier de bloguer qui est de se faire plaisir, se détendre et s'échapper un peu du quotidien.


Alors oui, accorder du temps à son blog, c'est bien, mais pas trop non plus, car à force de vouloir publier régulièrement, le blogging peut rapidement devenir une activité chronophage voir addictive. Il ne faut pas oublier que l'on a une vie à côté (d'autant plus lorsque notre blog n'est pas notre métier), des obligations, des responsabilités.. Mais aussi une famille, des amis et des proches. Il ne faut pas trop s'enfermer dans ce chouette monde qu'est la blogosphère ! Et surtout, il ne faut pas hésiter à en parler de cette activité qu'est de tenir un blog.
J'ai encore beaucoup de mal à le faire, mais dès que des gens découvrent que je tiens un blog, à ma grande surprise, ils sont hyper enthousiastes. Alors que pour moi bloguer est quelques chose à la portée de tous, et finalement presque sans grande originalité à l'heure actuelle (cf. support à la mode, tout le monde à un blog), je me rends ainsi compte que ce n'est pas le cas, que la blogosphère reste un monde étrange (voir parfois inconnu) pour certains. Alors quand on me dit que c'est super chouette ce que je fais, je me dis que ces deux cents articles je peux en être un peu fière.

Du coup, paradoxalement, tenir un blog m'a aider à m'ouvrir aux autres. De nature timide, et très réservée, j'ai parfois beaucoup de mal à surmonter ça dans la vie de tous les jours, alors qu'ici, sur le blog je peux être moi même, parler de ce que je veux ou presque. Car malgré tout, je me pose encore pas mal de limite ici, car en vrai, j'aime pas trop étaler ma vie (par contre en raconter les détails insignifiants, ça, j'aime bien).

De la même manière, bloguer m'a rendu encore plus curieuse que je ne l'étais déjà, c'est un peu le piège d'ailleurs du blogging car on a envie de découvrir plein de choses pour ensuite en parler et partager tout ça sur son blog. Néanmoins, c'est hyper stimulateur cette motivation car justement parfois elle donne envie de se surpasser, sortir de sa zone de confort et ça c'est quand même super chouette quand, comme moi, on est pas très sûre de soit et sujette à la procrastination.

Cependant, bien que tenir un blog soit très positif sur beaucoup d'aspect, je n'ai pas attendu 200 articles pour me rendre compte que bloguer et bien ça demande du temps. Entre trouver l'idée de l'article, le rédiger, prendre les photos puis les éditer et parfois la préparation même autour de l'article en question (comme une recette ou un DIY), et bien ça prends du temps. Bien sur, à force on prends l'habitude pour la rédaction de certains articles, cela va plus vite au fur et à mesure mais avoir un blog et bien le tenir, ça demande pas mal d'investissement (mais le jeu en vaut la chandelle).

Et dernière chose que j'ai apprise c'est également ne pas vouloir ressembler à tous les blogs mais ne pas non plus avoir envie de se démarquer à tout prix : simplement rester soi même. On le lit souvent mais c'est vrai, le plaisir de bloguer réside avant tout dans la sincérité.
Au début du blog, je voulais à tout prix me démarquer, j'en faisais un peu trop. Et ca ne me correspondait pas, j'avais donc du mal à trouver mes marques. Puis au fur et à mesure, j'ai appris (car oui tout s'apprend) à être plus naturel. La transition s'est faite lentement mais surement. Mes premiers articles n'ont rien à voir avec les derniers, autant au niveau du contenu que de la forme.
L'important c'est de ne pas vouloir à tout prix essayer de faire des articles de fifous pour faire la Une Hellocoton mais plutôt aborder, traiter des sujets qui touchent et qui restent donc à notre portée  (que ce soit le contenue, la présentation, les photos et illustrations).


Tout comme le dit l'adage "c'est en forgeant que l'on devient forgeron", je pense que c'est en bloguant qu'on devient blogueur. Il ne suffit pas qu'un beau jour on se réveil avec l'envie d'ouvrir un blog et de devenir blogueur. Bloguer prends du temps, demande de l'investissement mais cela apporte tellement en retour. Et je crois que cette décision prise entre deux révisions de partiels en décembre 2012 de créer More Wishes Than Stars a été une des meilleures que j'ai pu faire. Et malgré des débuts un peu laborieux, je me dis que la moi de 2012 serait vachement surprise, mais surtout fière et contente du résultat, 200 articles plus tard.

12 commentaires:

  1. 200 articles je suis carrément impressionnée! Aha
    J'aime beaucoup tes petits articles alors je te souhaite 200 articles de plus et que tu continues à adorer ça ✨

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es trop mignonne, merci beaucoup ! J'espère que mes 200 articles prochains continueront de te plaire (grosse pression là ahah) Bisous ✨

      Supprimer
  2. Je te suis depuis pas mal de temps et effectivement on sent une évolution dans tes articles et c'est d'ailleurs parfait. Parce qu'on grandit, on évolue et donc notre blog qui est à notre image change avec nous.. J'aime beaucoup la forme qu'a pris ton 200ème article.. très sincère :)
    Félicitation pour tes 200 articles, je n'y suis pas encore et je trouve ton article très stimulant :)
    Ton blog est super (à ton image), très plaisant et intéressant à lire j'aime beaucoup y venir parce qu'on se sent très vite à l'aise :)

    en espérant fêter 100 articles de plus ;)

    A très vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marine pour ton petit mot, je suis toujours ravie de lire tes retours sur mes articles car ils sont toujours très positifs pour moi, mais également pour toi apparement ! J'adore écrire mes articles, tenir mon blog et savoir que cela a un impact, même minime, sur certaines personnes me font encore plus aimer ce que je fais.
      Rien que pour ça, j'ai envie de continuer d'écrire 100 articles et même plus ;)

      Merci encore une fois <3

      Supprimer
  3. Chouette article et tu peux être fière de toi :)
    Quand on est "dedans" on ne se rend pas compte le nombre de personnes qui reste étranger au monde de la blogosphère ou qui sont resté sur l'idée que blog = skyblog. J'ai toujours beaucoup de mal à parler de mon blog IRL, je le garde comme un petit jardin secret et suis toujours très gênée quand une personne le découvre. D'ailleurs avec tous mes autres réseaux sociaux (et le paradoxe c'est que mon instagram et ouvert mais c'est aussi pour ça que je ne montre plus ma tête). J'ai un peu l'impression de mener une double vie haha.
    En ouvrant le mien, j'étais aussi naïve que toi et ne pensais pas que ça prendrait autant de temps. Il y a eu une période où j'avais toujours le blog en tête et que je voulais faire ceci ou cela pour pouvoir en faire un article. Maintenant je me mets beaucoup moins la pression ^^'
    C'est vrai qu'il faut bloguer pour soi mais au final le but d'un blog est quand même le partage donc c'est toujours un peu frustrant quand un article où tu as mis beaucoup du tien passe inaperçu. C'est tellement gratifiant d'avoir des retours sous ses articles et pouvoir partager avec les gens.
    C'est vraiment une bonne chose que le blog ai réussis à t'aider à t'ouvrir aux autres, à sortir de ta zone de confort etc. Comme toi je suis très réservée et introvertie et c'est en parti pour ça que je "m'enferme" dans cette bulle qui est le blog et internet.

    En tout cas, bravo pour tes 4 ans de bloging et tes 200 articles !
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manue, je te rejoins sur l'impression de mener une doublie vie ahah (je m'appelle parfois la Hannah Montana des Internets),et je comprends que tu veuilles garder ton blog "secret". Je suis comme toi, je crois que c'est aussi pour ça que j'ai du mal à en parler IRL, car j'aime garder mon blog comme un petit refuge justement à côté de la vie réelle.
      Et je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait d'avoir des retours, je ne crache pas sur les commentaires au contraire, ça fait toujours plaisir de savoir quand les gens prennent le temps de te lire et surtout t'écrire un petit mot en retour (d'ailleurs j'ai remarqué que c'est souvent les articles les plus simples qui "fonctionnent" le mieux ahah).

      Merci à toi pour ton commentaire et le partage de ton expérience blogguesque hihi vive les blogs !
      Bisous bisous.

      Supprimer
  4. Félicitations pour tes 200 articles, c'est un cap à franchir ;).
    J'adore ta remarque sur le fait qu'on apprend à être naturel et que nos premiers articles n'ont rien à voir avec les derniers ^^. C'est tellement vrai!
    Et je rejoins aussi totalement ta remarque sur le fait qu'il ne faut pas trop s'enfermer dans son blog, que c'est chronophage etc... car je viens d'en faire un article intitulé "le burn out de la blogueuse". Donc oui, je comprends parfaitement ce que tu as voulu exprimer!
    bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !
      ahah, je me dis que c'est chouette d'évoluer même au travers d'un blog :)
      Je vais aller lire ton article, ça m'interresse !
      A bientôt, bisous.

      Supprimer
  5. Joli bilan et message très inspirant pour moi qui viens enfin d'oser me lancer ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'espère que l'expérience du blogging te sera aussi positive qu'à moi. En tout cas c'est tout ce que je te souhaite, bienvenue dans chouette petit monde :D

      Supprimer
  6. c super 4 ans de blogging
    j en suis à ma 1ère année
    c est vrai que c tellement addictif

    RépondreSupprimer
  7. Déjà 4 ans et 200 ans articles ! Comme le temps passe vite, et pourtant je me souviens encore de tes petits débuts avec tes nails arts et tout. C'était la bonne époque, hihi. Mais je suis super contente de voir que tu prends toujours autant, même voir plus, de plaisir à bloguer. C'est fou la place que ça peut prendre dans nos petites vies, c'est une ouverture sur le monde...
    J'aime beaucoup, tu le sais, tous les articles que tu présentes, ta façon d'écrire, les photos ! Je ne sais pas quoi dire d'autres, car émotion, toussa. Mais j'espère qu'il y aura encore beaucoup d'articles et de nombreuses autres années avec MWTS (t'as vu, je donne un acronyme à ton blog, héhé). Plein de bisous et félicitations !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos gentils petits commentaires. Je prends soin de tout lire avant de valider et j'essaie, dans la mesure du possible, de répondre à tous !