mercredi 22 octobre 2014

Le film de la semaine #1 : Introduction + Deux Frères

J'introduis aujourd'hui une nouvelle catégorie, l'idée me trottait dans la tête depuis cet été. Comme le titre l'indique, il s'agit d'article concernant le cinéma. Je ne suis pas une grande cinéphile (je dirais même que je suis plutôt à la ramasse) mais il m'arrive quand même d'avoir des coups de cœur. Au début, je pensais vous présenter des films à l'affiche, sauf que cela devenait assez contraignant puisqu'il aurait fallu que j'aille voir le film dès sa sortie pour vous le présenter rapidement. Finalement, après réflexion, je me suis dis "pourquoi se limiter aux films récents dont tout le monde parle alors qu'il y en a déjà un milliard de sortie qui ne demande qu'à être vu/découvert ?". Du coup, me voilà. J'ai décidé de vous présenter chaque semaine, le mercredi donc (c'est le jour de la sortie des films en France toussa), un film qui m'a marqué, que j'ai aimé, parfois un de mes préféré. Il s'agira aussi bien de films récents, moins récents, peut-être parfois de certains encore à l'affiche, un peu de tout en fait.

Je vais donc vous parler d'un film qui a fêté ses dix ans cette année, Deux Frères de Jean-Jacques Annaud.
Sorti le 7 avril 2004, ce film franco-britannique retrace l'histoire de deux frères tigres nés dans les ruines d'un temple, dans la jungle d'Angkor dans les années 1920. A cette époque, cette partie de l'Asie est alors sous domination occidentale qui se passionne pour l'art asiatique. Le site, qui abritait les tigres jusqu'à présent, est pillé et les deux frères, Sangha et Koumal, encore petits, se retrouvent séparés après avoir été capturés puis vendus. L'un atterrit dans un cirque, l'autre, après avoir été un animal de compagnie dans une famille de colon, se retrouve chez un Prince. Le destin va faire se retrouver les deux frères des années plus tard lors d'un combat de fauve dans une arène. 

Les principaux protagonistes de ce film sont des tigres, qui ont été majoritairement filmé à l'état sauvage/naturel par Jean-Jacques Annaud, ce qui rend les scènes d'autant plus réalistes. Néanmoins la présence de l'homme est tout aussi importante dans l'histoire, puisque c'est au gré de leur bon vouloir que les tigres vont évoluer ici et là. Certaines scènes sont assez dures, mais cela n'empêche pas des passages plus légers avec une touche d'humour
Mise à part l'histoire qui est absolument sublime (moi tu me mets des animaux, je suis contente), ce qui est particulièrement intéressant dans ce film, outre les tigres, ce sont les paysages. Deux Frères m'a permit de découvrir des paysages asiatiques magnifiques. Et je crois que c'est grâce à ce film que je me suis prise d'amour pour cette partie du monde et que je rêve d'y aller depuis.


"Avant de se lancer dans l'écriture du scénario, Jean-Jacques Annaud s'est rendu deux semaines dans la réserve de Ranthambhore, au Rajasthan, pour observer une trentaine de fauves en compagnie des meilleurs spécialistes du tigre asiatique. Il a ensuite écrit le scénario puis a effectué des repérages durant un an, se rendant en Asie environ tous les deux mois. Après ces longs mois de préparation, le tournage pouvait débuter.
Entamé le 21 octobre 2002, le tournage de Deux frères a duré six mois. En Thaïlande, mais également au Cambodge, sur le site des ruines d'Angkor. Il fallu d'ailleurs à Jean-Jacques Annaud beaucoup de persévérance pour convaincre les autorités cambodgiennes de tourner avec des fauves sur ce site très visité, classé au patrimoine de l'humanité." (Source : AlloCiné)


Deux Frères fait parti de mes films préférés, je ne me lasse pas de le regarder et je suis toujours autant émotive même après plusieurs visionnages. D'après moi, il est à voir une fois dans sa vie, au moins pour la prouesse technique accomplit par Jean-Jacquesspécialiste du film animalier (L'Ours), mais aussi pour la beauté des paysages. Les rôles principaux sont tenus par Guy Pearce (Le Discours d'un Roi) et le tout jeune Freddie Highmore (Charlie et la Chocolaterie, Arthur et les Minimoys, et plus récemment dans la série Bates Motel), qui fait alors ses débuts au cinéma.
Ainsi Deux Frères vous fera voyager, rêver, peut-être pleurer, et vous donnera probablement envie d'avoir un tigre à cajoler. 

3 commentaires:

  1. ce film m'a tellement touché...
    Merci de ton petit passage sur mon blog :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est une super idée ce genre d'article ! J'approuve.
    Et je ne suis pas du tout surprise que tu ais choisi ce film pour commencer, ça te représente tout à fait. Je n'ai vu qu'une fois Deux Frères et j'avais pleuré comme une madeleine, mais il m'avait bien plu !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime cette idée d'article ! :)
    Et ce film m'a fait tellement pleuré, je ne l'ai vu qu'une seule fois... ! Très beau.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos gentils petits commentaires. Je prends soin de tout lire avant de valider et j'essaie, dans la mesure du possible, de répondre à tous !