mercredi 29 avril 2015

Point Série : My Little Pony, Friendship is Magic

   Bien longtemps que je ne vous avais pas parlé d'une série ici, il me semble même que cela remonte à la création du blog, soit plus de deux ans. Pourtant des séries, j'en regarde, mais je n'ai pas forcément le réflexe de le crier sur tous les toits. Bien sûre j'adore celles que je regarde (sinon je ne continuerai pas) mais peut-être pas assez.
   Alors aujourd'hui, je vais vous parler d'une de mes préférés, celle dont je parle souvent sur Twitter sans vraiment expliquer pourquoi je l'aime tant, cette série c'est My Little Pony : Friendship is Magic.


   Depuis toute petite j'adore l'univers des Petits Poneys, ma première collection est constituée de la G2 que j'ai eu entre 6 et 10 ans. Puis après, je me suis calmée, j'ai "grandi". Sauf qu'un jour, je me suis demandée ce que c'était devenue les Petits Poneys, parce que oui j'étais grande mais c'était quand même super chouette. C'est ainsi que je suis tombée sur My Little Pony : Friendship is Magic, et depuis j'en suis complètement folle.

  My Little Pony, ce n'est pas seulement des petites figurines Hasbro toutes colorées pour les enfants, c'est aussi une chouette série diffusée par Hub Network au format de 20min. Mais alors, cette série, ça parle de quoi, à par de paillettes et d'arc-en-ciel ? Et bien, ça parle de tout. Bon, même si au début ça parle d'amitié, de loyauté, toussa toussa, plusieurs thématiques sont abordées au fil des épisodes, et ça n'est jamais nunuche, au contraire. Chaque épisode soulève un problème, qui évidemment est résolu à la fin, et entraîne une petite morale ou leçons. Ces morales se font, dans les premières saisons, à travers les lettres que rédigent Twilight (l'héroïne principale) à la Princesse Célestia pour lui raconter ce qu'elle a apprit à la fin de l'épisode. Et ça, c'est chouette. Evidemment, comme ça, ça semble un peu enfantin, mais cette nouvelle génération de Poneys envoie du pâté, et est loin des stéréotypes qu'on pourrait craindre d'une petite série comme ça. Chaque héroïnes à ses propres traits de caractères mais on ne tombe jamais dans le cliché. Et c'est ça que j'aime dans cette série, elle propose plusieurs modèles sans insisté sur le genre. Chaque Poney, Licorne et Pégase à sa petite histoire qui fait qu'il est comme il est : cette série prône autant la tolérance que la différence, et ce de manière légère (puisqu'elle s'adresse aux enfants) sans jamais être gnangnan. 

Moi quand je regarde la série.

   Fière de son succès, la série à bien évidemment tout un tas d'objets dérivés, des jouets aux figurines à collectionner, mais aussi des vêtements et d'autres super chouettes, à mon plus grand plaisir.
   Je ne peux donc que vous recommandez cette série pleine de joie et d'amour si vous cherchez quelque chose de frais, drôle et plein de vie.

3 commentaires:

  1. Ton amour pour cette série me fera toujours gagatiser. T'es trop mignonne quand tu en parles ! Et il faut vraiment que je m'y remette.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pensé à toi à Londres lorsque j'en voyais pleins dans les vitrines.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos gentils petits commentaires. Je prends soin de tout lire avant de valider et j'essaie, dans la mesure du possible, de répondre à tous !