vendredi 4 novembre 2016

Les films du mois #9 - Octobre

Malgré ce que je vous disais dans mon précédent article sur les films du mois (ici), j'ai tout de même réussi à trouver un peu de temps et surtout de motivation pour aller au cinéma durant le mois d'Octobre. Rien de bien folichon encore niveau sorties, et rien qui ne m'a pas transcendé plus que ça.


Kubo et l'Armure Magique (2016) ★★☆☆
N'ayant lu que de bons retours sur ce film d'animation, j'étais très curieuse de le découvrir. L'univers est très poétique, et nous transporte directement au Japon. Bien que l'histoire était très touchante, j'ai trouvé la fin un peu abrupte. La révélation arrive un peu comme un cheveux sur la soupe, sans vraiment d'explication, pour terminer le film. 

Juste la fin du monde (2016) ☆☆
Bon. Je n'arrive vraiment pas avec Dolan. Si ces films sont indéniablement esthétiquement très beaux, les histoires sont quant à elles très particulières. Et malheureusement, je n'y suis absolument pas réceptive. Après avoir été très peu emballée par Mommy, Juste La Fin du Monde m'a laissé de marbre. Je n'ai pas franchement détesté mais qu'est ce que je me suis ennuyée (au point de somnoler devant). Rien ne m'a touché, ni l'histoire, ni les personnages de ce huit clos qui nous laisse sur notre faim.

Bridget Jones Baby (2016) ★★
Quelle surprise ! Je ne suis absolument pas fan de Bridget Jones (je ne suis pas sûre d'avoir vu le premier film en entier et je n'ai jamais regardé le second), mais j'ai adoré ce troisième volet. J'ai passé un bon moment devant et j'ai beaucoup rigolé. C'est un réel feel good movie bourré de messages positifs (et féministes) !

Cigognes et Compagnie (2016) ☆☆
Plus d'une semaine après avoir vu ce film, je ne sais toujours pas s'il est complètement génial ou complètement pété. C'est clairement un film d'animation qui s'adresse au plus jeune. Il y a du bon, il y a du drôle et du farfelus. Mais il y a aussi des trucs qui m'ont clairement gêné : particulièrement l'instinct maternelle naturellement ancrée dans chaque fille, et aussi l'espèce de relation suggérée hyper chelou (et zoophile ?) entre une cigogne et un humain... L'histoire m'a aussi pas mal rappelée Monstres et Cie, et même si j'ai parfois rigolé, pas sûre de le recommander.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) ☆☆
Et pour finir le mois d'Octobre, quoi de mieux qu'un bon Tim Burton. Enfin, si seulement... Malheureusement, on ne retrouve ni Tim Burton ni même l'esprit du livre (que j'ai lu cet été) dans ce film. Je l'ai trouvé long, très long, j'avais l'impression qu'il ne décollerait jamais. Et alors la fin, n'en parlons pas. Je l'ai trouvé complètement pété, tout comme les libertés prises par Burton par rapport au livre. Si au moins on avait retrouvé sa marque de fabrique comme il savait si bien le faire, comme ce qu'il a fait pour Charlie et la Chocolaterie, entre autre. Mais non, on pourrait presque croire que c'est un réalisateur inspiré de l'univers de Burton qui a réalisé ce film là. C'est dommage car il y avait vraiment moyen de faire un truc sympa. 

Décidément, après un mois de septembre décevant, les films d'octobre le sont tout autant. Et le mois de novembre ne s'annonce guère meilleur. Alors à défaut de découvrir de nouveaux films en salle, il faut vraiment que je rattrape mon retard ciné de cette année. Surtout que j'en ai loupé pas mal que j'aimerais beaucoup voir.

2 commentaires:

  1. Je pensais voir le dernier Tim Buron mais je crois que c'est une bonne chose que je n'y sois pas allée. J'ai vu Bridget Jones je l'ai trouvé génial j'avais fais un article sur le film quand je l'ai vu en avant première. J'aime ces articles sur les films que tu écris. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. YEAH YOU GO BRIDGET JONES, YOU GO ! Je suis vraiment contente que tu aies aimé. Peut-être que maintenant, tu verrais le premier sous un nouveau jour ? Mehehe. Et no comment, pour Miss Peregrine, je suis toujours aussi déçue par ce film. Je suis vraiment triste à cause de ça, meh.
    Je vois que tu as bien aimé Kubo, mais je te comprends (et rejoins) pour la fin : elle a été amenée peut-être de manière trop abrupte. Mais pour moi, il reste vraiment un coup de coeur. Je l'ai trouvé époustouflant dans sa réalisation et rien que la musique du générique de fin, olalala.
    Et ça ne me donne pas du tout envie de voir le Dolan tout ça, surtout que les casting : bof bof bof.
    Bisouuuuus !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos gentils petits commentaires. Je prends soin de tout lire avant de valider et j'essaie, dans la mesure du possible, de répondre à tous !