vendredi 17 février 2017

Les films du mois #12 - Janvier 🎬

C'est avec joie et bonheur que je continue "Les Films du mois" car vous avez l'air de bien les apprécier, et je vous avoue que j'aime beaucoup les rédiger. Je réfléchis un peu pour faire évoluer le format mais mes idées sont encore un peu trop flou.
Bref, toujours est il que j'ai découvert pas mal de film en ce premier mois de l'année dont mon premier coup de coeur de 2017 (eh oui).


Quelques Minutes aprĂšs minuit (2017) ★★
Un trĂšs beau film qui traite de la perte d’un proche et d’accepter de dire au revoir. Quelques Minutes aprĂšs minuit aborde le « prĂ©-deuil » du point de vue d’un enfant, ce qui le rend encore plus touchant, plus poignant, et parfois encore plus violent.
On ressent et comprends toute la douleur que traverse Connor et on est malheureusement impuissant, on sait, on se doute de ce qui va arriver mais on ne peut rien faire. A part espĂ©rer que le monstre-arbre qui vient lui rendre visite, quelques minutes aprĂšs minuit, saura le rĂ©conforter et l’apaiser (le film m’a d’ailleurs rappelĂ© Max et les Maximonstres, avec le fait qu’un enfant s’invente tout un univers, pour affronter et apprĂ©hender la vie).

BeautĂ© cachĂ©e (2016) ★★☆☆
J’ai enchainĂ© avec ce film tout autant joyeux que le prĂ©cĂ©dent, mais BeautĂ© CachĂ©e aborde lui le deuil des parents face Ă  la perte d’un enfant : pas facile non plus. Bien que l’histoire soit touchante, je n’ai pas Ă©tĂ© transcendĂ©e par ce film qui se voulait je pense ĂȘtre la « comĂ©die/drame » de cette fin d’annĂ©e comme les amĂ©ricains aiment bien en faire avec diffĂ©rents destins qui se croisent (un peu comme Love Actually, Valentine’s day, tout ça), auxquels je n’adhĂšre pas tant je les trouve niais et clichĂ©s au possible. Du coup, avec autant de personnages Ă  traiter et explorer, ce genre de film, a tendance Ă  restĂ© en surface, ce que je trouve regrettable quand il aborde des sujets aussi compliquĂ©s que dans BeautĂ© CachĂ©e

Rosalie Blum (2016) ★★
J’ai regardĂ© ce film un peu par hasard, j’avais envie d’une petite comĂ©die lĂ©gĂšre et ce fut une agrĂ©able surprise. Rien de bien fou, l’histoire est sympathique tous comme les diffĂ©rents personnages qui sont Ă©trangement liĂ©s. C’Ă©tait assez intĂ©ressant de suivre l’intrigue depuis leurs diffĂ©rents points de vue d'ailleurs, cela rajoutait un peu de rythme au film. Il m’a un peu rappelĂ© Le Fabuleux destin d’AmĂ©lie Poulain sur certains points. Bref un bon petit film rĂ©confortant.

CafĂ© Society (2016) ☆☆
Durant le mois de janvier, UGC organise toujours une semaine durant laquelle il repasse les films ayant le plus marquĂ©s l’annĂ©e Ă©coulĂ©e, j’en ai donc profitĂ© pour voir CafĂ© Society qui, il me semble, avait eu pas mal de bonnes critiques. Bon finalement il ressemble Ă  tous les autres films de Woody Allen, et je n’apprĂ©cie pas rĂ©ellement ce qu’il fait. Je ne trouve pas ça amusant les situations dans lesquelles il met ses personnages, en plus de n’y trouver aucun intĂ©rĂȘt quelconque. Un film Ă  voir plutĂŽt pour son casting que pour son histoire qui n’a rien d’originale finalement.

Passengers (2016) ☆☆
Grosse dĂ©ception pour ce film sorti en fin d’annĂ©e et que j’attendais avec plutĂŽt pas mal d’impatience. Je m’attendais Ă  un film de science-fiction avec pas mal d’action, et UN PEU de romance. Finalement ce fut tout le contraire : beaucoup (trop) de romance pour pas grand chose d’action. Tout est hyper prĂ©visible en plus, et le message vĂ©hiculĂ© par le film m’a quand mĂȘme pas mal dĂ©rangĂ© (mĂȘme si je peux comprendre les intentions du personnage de Chris Pratt). D’ailleurs j’ai trouvĂ© que le duo qu’il formait avec Jennifer Lawrence fonctionnait bien, ils sont assez convaincants en amants en voyage dans l’espace. 

La La Land (2017) 
Enorme premier coup de coeur de l’annĂ©e pour La La Land. Le film mĂ©rite amplement son succĂšs et tout l’engouement qu’il suscite. NĂ©anmoins, je suis contente d’avoir pu le voir en avant-premiĂšre, le weekend avant sa sortie, car je pense que c’est ce qui m’a permis d’apprĂ©cier toute sa beautĂ© et sa poĂ©sie.
Je n’avais rien lu Ă  son propos, je n’avais pas regardĂ© de teaser, j’ai simplement vu la BA quelques jours avant de le dĂ©couvrir, et bien sĂ»r je n’avais pas Ă©coutĂ© la BO. Du coup c’Ă©tait vraiment la surprise totale, j’espĂ©rais vraiment qu’il allait me plaire mais je ne m’attendais pas Ă  l’aimer autant.
Durant deux heures, La La Land m’a fait passer par toutes les Ă©motions, de la plus joyeuse Ă  la plus mĂ©lancolique. Il ne m’a pas rendu triste, au contraire : je l’ai trouvĂ© beau, plein de poĂ©sie et d’espoir, et Ă©trangement trĂšs simple au niveau de l'histoire. 
La La Land m’a donnĂ© envie de tomber amoureuse, et surtout de continuer Ă  faire ce que j’aime, malgrĂ© ce que les autres pensent et les obstacles. Finalement, La La Land nous prouve que l'on peut rĂȘver et rĂ©ussir, mais qu’on peut aussi rĂ©ussir et continuer de rĂȘver Ă©galement.
J’ai beaucoup de mal Ă  poser des mots pour exprimer tout ce que j’ai ressenti devant ce film (et ce que je ressens toujours en Ă©coutant la BO) : Ă  part dire que c’est une explosion d’Ă©motions.

The Fits (2017) ★★☆☆
J’ai Ă©tĂ© un peu déçue par ce film, le synopsis donnait pourtant envie mais je n’ai pas vraiment compris oĂč l’histoire voulait en venir. Je suis en plus restĂ©e sur ma faim, puisque nous n'avons, en fin de compte, aucune explication quant Ă  l’Ă©pidĂ©mie/virus qui touche l’Ă©quipe de danse.
J’ai nĂ©anmoins apprĂ©ciĂ© que le film mette en avant des personnes de couleurs, qui plus est, des femmes ! Le casting est top, et j’espĂšre revoir l’actrice principale par la suite.

Un Sac de Billes (2017) ★★
Je ne sais pas pourquoi je m’entĂȘte Ă  regarder ce genre de film qui me met dans un Ă©tat pas possible ensuite.
Un Sac de Billes traite de la Shoah mais cette fois du point de vue de deux enfants fuyant Paris et la zone d'occupation allemande Ă  cette Ă©poque. On suit ainsi Joseph et son frĂšre Maurice qui tente de rejoindre le sud de la France oĂč ils doivent y retrouver leur famille et pensent ainsi y ĂȘtre plus Ă  l’abris en tant que Juifs. Malheureusement tout ne va pas se passer comme prĂ©vu, et ils vont devoir par tous les moyens cacher leur identitĂ© religieuse. L’histoire vraie de ces frĂšres est portĂ©e par le duo de jeunes acteurs qui sont trĂšs attachants et Ă  mon avis prometteur.


On commence fort cette année du point de vue cinématographique avec huit films découverts en janvier dont un gros coup de coeur, mais aussi de jolies découvertes. La plupart des derniÚres sorties m'enchantent en plus, donc j'espÚre continuer sur cette lancée !

Et vous alors, de belles découvertes ciné en ce début d'année ?

1 commentaire:

  1. J'adore le ciné d'ailleurs je file aller voir "Rock & Roll"

    N'hésites pas à venir découvrir mon dernier article sur les thé détente !

    Bises,

    Emily de PTT

    RĂ©pondreSupprimer

Merci pour vos gentils petits commentaires. Je prends soin de tout lire avant de valider et j'essaie, dans la mesure du possible, de répondre à tous !