mercredi 3 mai 2017

Mes petites lectures #2 📚

DĂ©but FĂ©vrier, dans cet article, je vous faisais part de mon envie de parler plus de mes lectures ici. Cependant j'ai Ă©tĂ© un peu prise dans mon petit planning de publications, et j'ai donc mit de cĂŽtĂ© cette catĂ©gorie. Mais ce n'est pas pour autant que j'avais arrĂȘter de lire, bien au contraire.
C'est donc avec grand plaisir que je vous retrouve pour un nouvel article pour vous parler de mes  derniĂšres petites lectures avec trois ouvrages assez diffĂ©rents : une autobiographie, une romance sur fond de loup-garou et vampires (encore) et une petite enquĂȘte policiĂšre.


RĂ©sumĂ© : Je ne me plains pas, j'explique. Je rĂ©flĂ©chis - un petit peu. J'ai vingt-quatre ans, quand je me regarde dans une glace, je vois une fille jeune, mais derriĂšre mon image, j'ai l'impression d'ĂȘtre beaucoup plus vieille. Ce que j'ai vĂ©cu, je veux le raconter. Dire enfin ma pensĂ©e, mon ressenti. Reprendre le contrĂŽle de ma vie. Ces trois derniĂšres annĂ©es ressemblent Ă  un petit roman d'aventures oĂč on rit, oĂč on pleure, oĂč on aime et n'aime pas. J'ai fait tout ça Ă  fond. Je n'ai plus voulu rencontrer aucun journaliste depuis plus d'un an. Je ne crache pas dans la soupe, j'explique... Pour remercier ceux qui m'ont soutenue en espĂ©rant les divertir. Et ĂȘtre moins mĂ©prisĂ©e par les autres - si possible. Je suis une show girl, une fille marrante, et je vous embrasse fort.

* * *

Nabilla fait partie de ces personnages mĂ©diatiques qui font souvent l'objet des gros titres des magazines people et des railleries des journalistes. Difficile donc de se faire un avis sur son personnage, sur elle, sur la personne qu'elle a pu ĂȘtre avant sa participation aux Anges et son fameux "Non mais Allo ?". J'Ă©tais donc trĂšs curieuse de dĂ©couvrir son autobiographie et je dois vous avouer avoir Ă©tĂ© agrĂ©ablement surprise.
En premier lieu, il est plutĂŽt bien Ă©crit. Ce n'est pas de la grande littĂ©rature, certes, le style est simple mais cela rend la lecture fluide et agrĂ©able, sans chichis, ce que je pense, voulais Nabilla en rĂ©digeant ce livre qui se veut ĂȘtre Ă  coeur ouvert.
Je me suis d'ailleurs surprise Ă  ne plus vouloir le lĂącher et ĂȘtre Ă  presque prise en haleine durant ma lecture, notamment la partie sur son passage en prison, comme si c'Ă©tait un roman et que Nabilla Ă©tait l'hĂ©roĂŻne de l'histoire. Son histoire.
Car Trop vite nous permet de rĂ©aliser et de prendre conscience que Nabilla est avant tout une personne profondĂ©ment humaine, avec ses doutes, ses faiblesses, ses pĂ©tages de plombs, son caractĂšre... Certes elle a renvoyĂ© une certaines images de bimbo refaite pas trĂšs futĂ©e, que les mĂ©dias ont exploitĂ©s et surexploitĂ©s, malgrĂ© elle. Alors que dans le fond, elle ne cherchait pas plus que ça la cĂ©lĂ©britĂ© qui s'est prĂ©sentĂ©e Ă  elle par hasard, mais plutĂŽt la reconnaissance des autres (puisqu'elle semble en avoir manquĂ© cruellement auprĂšs de sa famille). Elle voulait simplement prouver et se prouver qu'elle pouvait exister.
Je ne regrette vraiment pas ma lecture, cela n'a fait que renforcer ma sympathie pour Nabilla, qui gagnerait Ă  ĂȘtre plus connue que pour son "Allo quoi", son passage en prison et sa poitrine refaite.

Note : 3,5/5


RĂ©sumĂ© : "Pour moi, une nouvelle vie commençait : l'universitĂ© de St Andrews avec Leith. J'avais espĂ©rĂ© que le calme Ă©tait revenu, que je vivras ma premiĂšre annĂ©e de fac comme n'importe quelle jeune femme, ou presque. Douce utopie, rien de ne se dĂ©roule jamais comme prĂ©vu.
Il fallait qu'ils se fassent la guerre, c'était plus fort qu'eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J'étais dépassée, mais j'étais sûre d'une chose : tÎt ou tard, je paierais les pots cassés..."

* * *

Dans mon précédent article sur mes petites lectures je vous faisais part de début d'engouement pour cette saga que j'ai décidé de continuer assez rapidement finalement.
NĂ©anmoins j'ai Ă©tĂ© un peu plus mitigĂ©e par rapport Ă  ce deuxiĂšme tome qui est toujours aussi niais, et  clichĂ© que le premier, mais qui a tout de mĂȘme rĂ©ussi Ă  me maintenir Ă  fond dedans.
On retrouve donc Hannah et Leith, qui ont, de mon point de vue, une relation assez étrange, voir dérangeante... mais bon qui suis-je pour juger leur amour hein ?
On pourrait penser que l'arrivée des "Anges Noirs" va corser un peu l'histoire mais en fait, ça devient rapidement chiant ces rivalités que personne n'explique. Car c'est ça le soucis, ils se détestent mais personne sait vraiment pourquoi. Enfin si : "on se déteste parce que c'est comme ça depuis la nuit des temps, on y peut rien, c'est le jeu ma pauvre Lucette". Ah ok. Donc en fait ça justifie le fait de détester quelqu'un juste parce qu'il est différent et que c'est dans le cour des choses. J'ai trouvé ça hyper limite quoi, car coucou la fermeture d'esprit et le racisme ambiant ... AprÚs si c'est pour dénoncer tout ça, pourquoi pas, mais alors c'est trÚs trÚs trÚs maladroit. Et malheureusement, je ne pense pas que ça soit le cas.
Pour ce qui est de l'histoire, elle devient rapidement prévisible (je n'ai pas mis bien longtemps à comprendre qui était responsable tellement c'était évident). Je n'ai pas été surprise par la fin non plus (bon je m'étais fait spoiler aussi, ça joue sûrement).
Ce qui m'a surtout dĂ©ranger (outre la relation Leith/Hannah) c'est surtout que je n'arrive pas Ă  m'attacher aux personnages, notamment celui d'Hannah. Je la trouve trĂšs fausse, et j'ai beaucoup de mal Ă  m'identifier Ă  elle. Et puis elle est assez exaspĂ©rante Ă  vouloir jouer les justiciĂšres et rĂ©gler les conflits tout en ne voulant jamais contredire Leith. Leith que je trouve dĂ©testable et insupportable Ă  toujours vouloir imposer son avis et sa vision des choses Ă  Hannah (sous prĂ©texte que c'est une pauvre petite humaine fragile humhum). Et je ne parle mĂȘme pas de son caractĂšre tĂȘtu, bornĂ© et sa fermeture d'esprit...
En revanche, Ă  ma grande surprise, j'ai beaucoup apprĂ©ciĂ© le personnage de Darius que j'ai trouvĂ© Ă©trangement trĂšs humain (l'ironie quoi), ainsi que celui de Julia (mĂȘme si j'ai regretter que son personnage ne soit pas un peu plus dĂ©velopper).
MĂȘme si tout est prĂ©visible et niais, et so much a like Twilight, on a envie de connaitre la suite, surtout avec une fin pareille ! Et puis la lecture reste trĂšs prenante et ça fait du bien de lire des trucs un peu lĂ©ger et sans prise de tĂȘte parfois, juste pour le plaisir.

Note : 3/5


RĂ©sumĂ© : Jamie Watson, arriĂšre-petit-fils du cĂ©lĂšbre Dr Watson, ne voulait pas cette bourse pour Sherringford, un collĂšge chic de la cĂŽte Est des États-Unis... Et encore moins y croiser Charlotte Holmes. L'arriĂšre-petite-fille de Sherlock a hĂ©ritĂ© du cĂ©lĂšbre dĂ©tective non seulement son gĂ©nie mais aussi son tempĂ©rament explosif. Mieux vaut, dit-on, l'admirer de loin...
Quand un Ă©tudiant meurt dans des circonstances dignes des plus terrifiantes histoires de Sherlock, Jamie et Charlotte sont les premiers accusĂ©s. Victime d'un coup montĂ©, ils n'ont d'autre choix que de faire Ă©quipe pour mener l'enquĂȘte...

* * *

Grosse dĂ©ception pour ce livre, que j'avais pourtant hĂąte de dĂ©couvrir. Je ne suis pas une grande fan de Sherlock Holmes, ni mĂȘme des romans policiers mais pour une fois j'avais envie de changer un peu de ce que je lisais d'habitude et celui-ci semblait vraiment tout avoir pour me plaire : deux ados qui se retrouvent accusĂ© d'un meurtre et qui mĂšne l'enquĂȘte, malgrĂ© leurs diffĂ©rents et un hĂ©ritage d'un nom dont ils se seraient bien passĂ©.
Mais voilĂ , je n'ai vraiment pas rĂ©ussi Ă  rentrer dans l'histoire, Ă  aucun moment je n'ai Ă©tĂ© prise plus que ça dans l'enquĂȘte, et dans l'intrigue. Je n'ai pas non plus rĂ©ussi Ă  m'attacher au personnage, Ă  les trouver mĂȘme crĂ©dible. J'avais l'impression en le lisant de regarder un mauvais film pour ados. Pour tout vous dire, j'ai dĂ» m'accrocher pour le terminer, alors qu'une enquĂȘte policiĂšre, pour moi ça doit tenir en haleine du dĂ©but Ă  la fin.
Et puis, finalement il n'y avait rien de surprenant dans cette enquĂȘte qui m'a semblĂ© brouillon, et souvent, on s'Ă©loignait de l'intrigue pour rien, ça n'avait aucune valeur ajoutĂ© Ă  l'histoire... Je ne suis pas une grande connaisseuse des aventures de Sherlock Holmes mais c'est certain que celles de Charlotte ne m'ont absolument pas convaincue.
Et puis alors zĂ©ro crĂ©dibilitĂ© pour l'amourette entre Charlotte et Jamie qui m'a complĂštement fait dĂ©crocher. J'aurais beaucoup plus apprĂ©ciĂ© le duo en simple BFF et partenaires d'enquĂȘte.
Moi voulait changer un peu, lire du policier et un truc un peu addictif, je suis vraiment déçue par cette lecture et je ne lirais pas la suite des Aventures de Charlotte Holmes (et Jamie Watson).

Note : 2/5


J'avance doucement mais surement dans mes lectures, et je suis contente du rythme que j'ai réussi à adopter depuis le début d'année. Je vais d'ailleurs probablement upgrader mon challenge sur Goodreads, car bien que j'ai parfois des petites périodes de coup de mou niveau lecture, je suis plutÎt bien lancée pour le terminer bientÎt (il faut dire que j'alterne les différents type de lectures ce qui me permet de varier un peu et de prendre encore plus plaisir à lire).

1 commentaire:

  1. Aaaah, enfin ton avis sur Trop Vite ! Je pense que je vais également le lire, j'ai bien aimé découvrir Nabilla sur Snapchat, complÚtement différente de ce qu'on voit à la télévision. Je suis curieuse.
    Je comptais lire Charlotte Holmes, mais ton avis m'a un peu refroidie du coup. Un jour, peut-ĂȘtre. LĂ , il faudrait que j'avance dans mes lectures actuelles et que j'entame enfin le dernier tome d'A La CroisĂ©e des Mondes !

    RĂ©pondreSupprimer

Merci pour vos gentils petits commentaires. Je prends soin de tout lire avant de valider et j'essaie, dans la mesure du possible, de répondre à tous !